Search
mercredi 14 avr 2021
  • :
  • :

Vosges : la « Marche Fleurie » aura finalement lieu ce dimanche La Préfecture est revenue sur sa décision

image_pdfimage_print
Archive

Archive

 

Ce mercredi, un concert a rassemblé à Épinal quelque 300 personnes. Cet événement était organisée par le Collectif Réseau d’Êtres, et avait pour but de militer en faveur de la ré-ouverture des lieux culturels. La Préfecture a un temps envisagé l’interdiction de la « Marche Fleurie » prévue ce dimanche, organisée par le même collectif, avant de faire marche arrière.

Les organisateurs des deux manifestations ont été reçus une première fois à la Préfecture. La question des conditions d’organisation du concert qui s’est tenu place de la Chipotte a notamment été abordée. « Face à la prise de conscience de la gravité des faits ainsi qu’une bonne volonté affichée par les organisateurs », affirme le Préfecture dans un communiqué. « Yves Séguy, préfet des Vosges a souhaité se laisser le temps de la réflexion ». Il a examiné les évolutions proposées dans l’organisation de la manifestation de ce dimanche « afin qu’elles répondent le plus strictement aux contraintes réglementaires et sanitaires ».

Accompagné de Patrick Nardin, maire d’Épinal, le préfet a reçu une deuxième fois les représentants de la manifestation « pour s’assurer des parfaites conditions d’organisation ». À cette occasion, affirme la Préfecture, « les organisateurs ont pu présenter de manière plus précise, tant le parcours envisagé, que le protocole sanitaire prévu qu’ils s’engagent à mettre œuvre et à faire respecter ». Le protocole sanitaire inclus notamment le port du masque obligatoire tout au long de la manifestation. « On va le rappeler, on va y veiller », affirme Marion Garnier, du Collectif Réseau d’Êtres. « On va insister vraiment sur les conditions sanitaires ». Il sera aussi demandé d’éviter la constitution de groupes de plus de 6 personnes.

Par ailleurs, les organisateurs se sont engagés à proposer aux participants de se faire dépister sur le stand prévu par la Préfecture et la commune d’Épinal, au départ de la marche, au cinéma Palace. « Ce ne sera pas une obligation, mais ce sera une possibilité », explique Marion Garnier. Sur avis du maire d’Épinal, un arrêté préfectoral imposera le port du masque aux abords de la manifestation, de 10h à 18h. Démarré à Épinal au mois de janvier, la contestation sous forme de « Marche Fleurie » va donc pouvoir se poursuivre et s’amplifier. « Çà a fait tache d’huile dans le Grand-Est », affirme Marion Garnier. Il y aura des marches à Nancy, Metz, Thionville, Lunéville, etc. « C’est un grand mouvement ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.