Search
jeudi 29 juil 2021
  • :
  • :

Accueil des enfants des personnels soignants, pompiers et policiers Communiqué

image_pdfimage_print

Suite à l’annonce de la fermeture des écoles par le Président de la République Emmanuel Macron ce mercredi 31 mars, les enfants des personnels soignants (issus du public et du privé), pompiers et policiers pourront bénéficier d’un service de garde sans frais organisé par la Ville de Saint-Dié-des-Vosges et la communauté d’agglomération.

Au cours d’une allocution diffusée sur les différents médias nationaux ce mercredi 31 mars, Emmanuel Macron, Président de la République a annoncé, entre autres mesures, la fermeture des crèches, écoles, collèges et lycées.

Les cours s’effectueront en distanciel la semaine allant du mardi 6 au vendredi 9 avril avant deux semaines de vacances pour l’ensemble des élèves du territoire métropolitain. Si collèges et lycées continueront l’étude à distance une semaine supplémentaire, les crèches, écoles maternelles et écoles primaires rouvriront le 26 avril.

En attendant, la Ville de Saint-Dié-des-Vosges et la communauté d’agglomération assureront un accueil pour les enfants des personnels soignants (issus du public et du privé), des pompiers ou encore des policiers à partir du mardi 6 avril afin que ces professionnels puissent poursuivre en toute sérénité leurs missions essentielles dans ce contexte sanitaire.

Pour les enfants entre 0 et 3 ans, la prise d’information et les inscriptions se feront auprès de la Maison de l’Enfance Françoise-Dolto au 03 29 56 28 61.

En ce qui concerne les enfants âgés de 3 à 12 ans, la prise d’information et les inscriptions se feront auprès du Service Education de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges au 03 29 52 66 36. Par ailleurs, les repas du midi seront à tirer du sac.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.