Search
vendredi 25 juin 2021
  • :
  • :

Anould – Lancement des travaux préparatoires sur le site du Souche

image_pdfimage_print
lancement des travaux préparatoires sur les rives droite et gauche de la friche industrielle du Souche-2

(Photographies Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges)

Les anciennes papeteries du Souche sont un site industriel en friche, emblématique, situé à Anould sur le territoire de la communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges qui y mène actuellement un programme volontariste de requalification afin d’accueillir plusieurs activités économiques. Le site global du Souche couvre une superficie de près de 20 hectares, dont 31 000 m2 (3 ha) bâtis, répartis sur une dizaine de bâtiments (de qualités variables).

Bref historique des papeteries d’Anould

  • Papeteries construites en 1875 (elles ont employé jusqu’à 850 personnes);
  • Mai 2007 : premier dépôt de bilan des Papeteries du Souche;
  • Reprise de l’activité par 106 de ses salariés (Souche Papers);
  • 2010 : redressement judiciaire puis liquidation de la Papeterie du
    Souche;
  • Septembre 2012 : fermeture définitive du siteau sol, signalétique…) :
  • sécuriser les abords de l’école en créant un parvis piéton,
  • créer une zone d’espace vert pour améliorer les conditions
    environnementales de ce secteur (limiter les îlots de chaleur).

Le projet

La communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges souhaite réutiliser les bâtiments existants pour y accueillir de nouvelles activités, entre autres :

  • Sur la rive gauche, des activités à vocation de développement économique avec une société d’ambulances et une entreprise de logistique de carrelages (CERAM Industrie), déjà en activité, puis un magasin de bricolage et un atelier de boucherie, en projet.
  • Sur la rive droite, des projets sont en développement portés par la communauté d’agglomération.
  • L’enveloppe financière totale affectée aux travaux est estimée à 10 150 000 € HT. Les honoraires de la maîtrise d’oeuvre, l’Etablissement public foncier Grand
    Est, sont estimées à 999 793 € HT.

La première phase travaux

Il s’agit de travaux préparatoires comportant :

  • Le désamiantage, le curage, les déconstructions partielles des bâtiments magasins généraux et Saint-Louis (C);
  • Le désamiantage et la démolition complète du bâtiment chaufferie, du pavillon et de ses annexes (A et B);
  • Le désamiantage, la déconstruction, et les travaux de confortement de la partie dite cathédrale du bâtiment coucheuses et le maintien du clos couvert des deux avoisinants (D).



Une réaction sur “Anould – Lancement des travaux préparatoires sur le site du Souche

  1. jack

    pourquoi n’avoir pas profité de la fermeture des ces papeteries pour raser entièrement ces bâtiments trop grands, trop vieux, trop moches, plus du tout adaptés ,que d’y injecter des fortunes pour héberger des entreprises qui n’auront que quelques salariés ….avec10 000 0000 d’euros ,il y avait moyen de faire beaucoup mieux….ça devient une sale habitude dans l’agglo de vouloir à tout prix conserver du bâtit sans intérêt….

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.