Search
mardi 15 juin 2021
  • :
  • :

Le club Soroptimist offre un beau chèque au CCAS de Saint-Dié-des-Vosges Communiqué

image_pdfimage_print
11-5 chèque soroptimist au ccas

(Photographie Ville de Saint-Dié-des-Vosges)

Afin de financer plusieurs actions permettant aux femmes de retrouver leur place dans la société, le club Soroptimist de Saint-Dié-des-Vosges a offert, le 11 mai dernier, un chèque de 2 000 € à l’Atelier d’Elfée proposé par le Centre communal d’action sociale (CCAS).

Le Centre communal d’action sociale (CCAS) est un véritable acteur majeur de la vie sociétale à Saint-Dié-des-Vosges. Lutte contre l’exclusion, accompagnement des personnes âgées, soutien aux personnes souffrant d’un handicap ou gestion de différentes structures destinées aux enfants font partie des diverses missions que cette entité municipale mène quotidiennement.

Des aides qui se traduisent par une diversité d’ateliers qui sont autant d’expériences conviviales, solidaires, ludiques et bienveillantes. Parmi ces derniers, l’Atelier d’Elfée offre conseils et augmentation de l’estime de soi aux personnes souhaitant se reconstruire pour exister socialement. Concrètement, il s’agit d’acquérir, entre autres, un regard bienveillant sur soi-même tout en cherchant la valorisation de son apparence et la prise de conscience des atouts que l’on possède. En outre, il s’agit d’avoir à sa disposition des outils d’intégration et de dynamisation facilitant le lien social.

Par exemple, apporter une aide à certaines femmes afin qu’elles retrouvent leur place dans la société fait partie des actions répondant aux objectifs fixés. Dans ce cadre, le 11 mai dernier, en présence des représentants du centre communal d’action sociale et de Bruno Toussaint, adjoint au maire en charge notamment des Solidarités, le club Soroptimist de Saint-Dié-des-Vosges a remis un chèque d’une valeur de 2 000 € à l’Atelier d’Elfée. Une aide qui corrèle avec l’un des objectifs du Soroptimist International, organisation mondiale forte de 3 000 clubs visant à promouvoir les droits humains pour tous, accrédité auprès des organismes internationaux (ONU, UNESCO, UNICEF, entre autres) et qui cherche notamment à améliorer les conditions de vie des femmes et des filles de façon concrète par l’éducation ou encore l’autonomie financière.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.