Search
vendredi 25 juin 2021
  • :
  • :

Communiqué – « Appel pour les libertés et contre les idées d’extrême–droite » Manifestation le 12 juin à Épinal, 14h, place Pinau

image_pdfimage_print

Depuis maintenant plusieurs mois nous constatons un climat poli-tique et social alarmant. S’allier avec l’extrême droite ou re-prendre ses idées ne constituent plus un interdit. Les propos et actes racistes et sexistes au travail et dans la vie se propagent. Les attaques contre les libertés et les droits sociaux s’accentuent gravement. Dans ce contexte politique, économique, social et sa-nitaire les injustices explosent et génèrent une forte misère so-ciale.
Plusieurs lois liberticides organisent une société autoritaire de surveillance et de contrôle qui empêcheraient d’informer sur des violences policières, déjà trop importantes. De plus, si certaines de ces lois stigmatisent une partie de la population en raison de sa religion, d’autres en ciblent en raison de leur activité militante.
Comme les signataires de l’appel pour les libertés et contre les idées mortifères de d’extrême droite (www.appelpourleslibertes.com), nous ressentons toutes et tous l’urgence de construire une réponse forte et unitaire qui dessine l’alliance des libertés, du travail et d’un avenir durable.
Face à ce climat de haine, raciste et attentatoire aux libertés indi-viduelles et collectives, nous avons décidé collectivement d’orga-niser le samedi 12 juin une première grande journée nationale de manifestation et de mobilisations.
Cette journée fait partie des initiatives unitaires qui se multi-plient. D’ores et déjà, nos organisations syndicales, politiques, associations, collectifs, signataires de l’appel, ont décidé de co-construire ce combat dans la durée.

Pour le Collectif

Jules FETET




6 réactions sur “Communiqué – « Appel pour les libertés et contre les idées d’extrême–droite »

  1. Georges

    Lutter contre les idées extrémistes de droite c’est très bien à condition que cela ne vienne pas de personnes d’extrême gauche, complotistes ou autres semeurs de troubles qui profitent de la situation depuis la pandémie.
    C’est de la récupération facile , la démocratie c’est être unis et solidaires mais aussi modérés, quand je vois qui est dans le collectif, c’est inquiétant !

    répondre
  2. Georges

    Bien dit !
    Effectivement, en France, on diabolise tjs l’extrême droite, ce qui est justifié mais jamais l’extrême gauche, c’est curieux , regardons l’histoire, n’oublions pas les attentats terroristes des groupuscules d’extrême gauche qui ont causé de nombreux morts chez nous et les pays voisins dans les années 70/80.
    On dirait que tout le monde à oublié et pourtant ce n’est pas si loin …

    répondre
    1. christian

      effectivement, la violence et l’arbitraire doivent être stigmatisés. La raison et l’objectivité sont foulés au pied par les démagos et populistes d extrême droite comme d extrême gauche qui surfent sur la crédulité et l’inculture croissantes du peuple gargarisé aux inepties du net en particulier

      répondre
      1. Houlà.

        Il faut dire aussi que la parole officielle est totalement discréditée par un usage quasi permanent de la langue de bois, du mensonge, ou de son cousin proche le mensonge par omission.

        répondre
  3. Georges

    C’est sûr que l’arrivée d’internet à agravé la situation.
    Surtout pour conditionner les plus faibles intellectuelment comme pour les religions d’ailleurs.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.