Search
mardi 15 juin 2021
  • :
  • :

Inauguration de la rue Marie-Marguerite-Baldensperger

image_pdfimage_print
Inauguration_Rue_Marie-Marguerite-Baldensperger (5)

La famille Baldensperger aux côtés de l’adjointe au maire Colette Dauphin (troisième en partant de la gauche). (Photographies Marc Fourniquet)

Ce samedi déodatien était consacré à Marie-Marguerite Baldensperger, organisée par la Librairie Le Neuf en partenariat avec la Ville de Saint-Dié-des-Vosges (lire notre précédent article).

Originaire de Saint-Dié, Marie-Marguerite Baldensperger était éditrice et mariée à Fernand Baldensperger lorsqu’elle rencontre Georges Clémenceau. Elle a alors 40 ans, le « Tigre » en a 42 de plus. « Vous m’aiderez à mourir, je vous aidera à vivre » a notamment déclaré Georges Clémenceau à son dernier amour.

Une formule reprise par la journaliste Nathalie Saint-Cricq, titre de son premier livre qu’elle est venue présenter en milieu de matinée au musée Pierre-Noël. Animée par Claude Vautrin, cette rencontre avec le public s’est ouverte par une lecture scénarisée de 20 minutes, de lectures d’extraits de la correspondance « Lettres à une amie » et du journal fictif de Marie-Marguerite Baldensperger, par Christian Magnani et Corinne Dory.

L’après-midi, c’est sur les coups de 16h15 que la rue Baldensperger, l’une des rues du quartier Saint-Roch, a été rebaptisée rue Marie-Marguerite Baldensperger. La journée s’est conclue par une visite de l’école portant le nom de son mari Fernand.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.