Search
mercredi 4 août 2021
  • :
  • :

Jusqu’au 3 juillet, le cloître de Saint-Dié-des-Vosges plonge en immersion orchestrale

image_pdfimage_print

Immersion_Orchestrale_Cathédrale (4)

La crise sanitaire a mis un brutal coup d’arrêt aux activités culturelles, notamment les concerts et les spectacles vivants. Impactée comme de nombreuses autres, l’association déodatienne Orchestre+ ne s’est pas résignée… bien au contraire, puisqu’elle a planché sur son projet d’Immersion Orchestrale.

Un projet à découvrir jusqu’au 3 juillet au sein du cloître de Saint-Dié-des-Vosges, de 9h30 à 18h30 (en dehors des horaires des cérémonies religieuses), sachant qu’une nocturne, jusqu’à 22h, aura lieu le samedi 3 juillet dans le cadre de la Nuit des Musées.

Concrètement, cette Immersion Orchestrale est un dispositif sonore, conçu par le compositeur Jacopo Baoni Schilingo et les musiciens de l’Orchestre Symphonique de Saint-Dié-des-Vosges, sous la direction artistique de David Hurpeau. La particularité de ce dispositif ? Permettre au public de découvrir les tissus sonores d’un orchestre symphonique, et ce de manière interactive.

8 cercles ont ainsi été installés à l’intérieur de la cour du cloître. En s’approchant, en s’éloignant ou en se tenant au centre de l’un de ces cercles, les pièces de Mozart, Beethoven, Schubert, Brahms et Ravel s’intensifient, montent en puissance, ou au contraire s’estompent progressivement. « Les mouvements sont détectés par caméra. C’est un système très léger, presque ludique » précise Jacopo Baoni Schilingo hier lundi en fin de journée, lors de l’inauguration du dispositif musical.

David Hurpeau, directeur musical des orchestres déodatiens, a quant à lui tenu à souligner « le travail réalisé par les musiciens, mais aussi le travail monumental de notre ingénieur du son Maxime Poirot. » Le travail de post-production a en effet été conséquent, car chaque musicien a été enregistré individuellement puis mixé avec tous les autres afin d’obtenir le rendu d’un véritable d’orchestre.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.