Search
dimanche 25 juil 2021
  • :
  • :

L’AFEST, une innovante opportunité au service d’un territoire !

image_pdfimage_print
mfr photo batiment ext

(Photographie MFR de Saint-Dié-des-Vosges / La Porte d’Alsace)

Une belle aventure « apprenante » pour la MFR de Saint-Dié/La porte d’Alsace, récit de cette expérience par la Directrice Sandra Cunin.

Historiquement, la MFR de Saint-Dié/la porte d’Alsace est une maison dite «Services » qui au-delà des formations 4e/3e accueille essentiellement des alternants ayant pour projet d’orientation le Services Aux Personnes. En 2004, elle investit le champ de la formation continue et lie partenariat avec les services de maintien à domicile locaux pour la formation de ses salariés et l’accompagnement à la Validation des Acquis de l’Expérience.

Le Kairos, l’opportunité de la rencontre :

Par le biais d’actions déjà engagées sur le territoire, la MFR fait la rencontre de Pierre Hoerter et de sa SCIC SOLIVERS. Une équipe chez Solivers est dédiée pour les projets d’ingénierie de l’inclusion. Elle réalise notamment des outils didactiques pour les tuteurs / formateurs et les salariés engagés dans des parcours de formations qualifiantes.

Zero Barrier : Ce programme développé sur les métiers de bouche a donné lieu à la solution globale ZERO BARRIER qui couvre maintenant 7 secteurs d’activité dont celui des Services Aux Personnes. « Zero Barrier » s’inclut dans le programme Leonardo Da Vinci (Programme pour l’éducation et la formation tout au long de la vie). Les objectifs de ce dispositif sont de favoriser l’accès à la certification dans les métiers de la restauration pour les personnes en situation de handicap en développant une pédagogie adaptée.

Une volonté politique, itinéraire et compétences :

Proposition par la Région Grand Est de la mise en œuvre d’une expérimentation. Il s’agit de vérifier par la mise en place de premières expérimentations la faisabilité d’AFEST pour les demandeurs d’emploi et de définir à quelles conditions ce type d’intervention peut être déployé plus largement. Accompagnée par la Fédération Régionale MFR du Grand Est, la MFR se porte volontaire pour porter l’appel d’offre et candidater.

L’appel d’offre est remporté ! La commande est claire, innovation et adaptation de l’organisme de formation doivent être au rendez-vous. Rapidement, se met en place un comité de pilotage associant la branche professionnelle du maintien à domicile, les financeurs, les prescripteurs, SOLIVERS et les acteurs MFR.

Naturellement, nous nous sommes tournés vers la Fédération Départementale ADMR 88, partenaire historique, les conseillers entreprises Pôle Emploi, la Région Grand Est et les Fédérations Territoriale/Régionale MFR Grand Est.

L’objectif étant la co-construction de l’ingénierie pédagogique du dispositif afin de coller au mieux aux besoins de l’entreprise et de répondre de manière efficiente aux difficultés de recrutement récurrentes et de maintien dans l’emploi. Une ingénierie modulaire qui inclut des temps de formation de l’ensemble des parties prenantes.

Modularisation et recherche des AFEST

1ère étape, la modularisation du Titre Professionnel Assistant de Vie aux Familles. Initialement construit en 3 CCP concernant l’entretien du logement, l’accompagnement des personnes dans les actes de la vie courante et la prise en charge des enfants, il nous a fallu faire abstraction de la petite enfance et proposer des modules essentiellement en lien avec le métier d’aide à domicile. Un travail en parallèle, en comité technique, s’est tenu afin de dégager les Situations Professionnelles Significatives pouvant être évaluées en temps d’AFEST. A l’écoute des professionnels de terrain, ces situations repérées sont les activités clés du métier pour lesquelles les compétences doivent être acquises à l’issue du dispositif. Pas question ici de s’en tenir à la technique théorique, il est indispensable d’apprendre sur le milieu professionnel, de construire sa pratique, d’analyser les activités supports en y intégrant les valeurs de l’entreprise.

6 Situations Professionnelles Significatives émergent et donneront lieu à une évaluation en temps d’AFEST. Les grilles d’évaluation sont construites en fonction de la situation de travail et des objectifs visés. Elles seront capitalisées dans un carnet de suivi et consignées dans le logiciel Zero Barrier. L’objectif est d’apporter la preuve du suivi de l’action et d’assurer la traçabilité des compétences acquises.

Je me forme, ils se forment…nous formons !

Ingénierie finalisée, il est temps de penser à la formation des référents AFEST MFR, puis des formateurs salariés ADMR. En effet, Il faut distinguer le référent AFEST du formateur AFEST. Le référent AFEST est l’architecte ensemblier de la démarche. Le formateur AFEST quant à lui, peut être un formateur, un tuteur, un référent métier ou un collègue expert du domaine.

En avant pour l’aventure

L’engouement est au rendez-vous, les aides à domicile prennent leur futur rôle de formatrices à cœur et expriment même qu’elles « auraient aimé bénéficier d’un tel accompagnement à leur embauche ». Même enthousiasme de la part des référents MFR, qui posent là l’envie d’innover, la curiosité de cette nouvelle façon de faire et des résultats à venir. Nathalie PINOT, monitrice à la MFR souligne même « cela coule de source, en fait on devrait toujours apprendre un métier de cette manière ». Les craintes sont vite levées, Géraldine HUIN BIENAIME rassure « Si nous MFR, avec notre pédagogie de l’alternance avec nos jeunes on n’y arrive pas ! Il faut que l’on se pose les bonnes questions ! On le fait depuis des années avec nos Bac Pro, différemment, mais on sait le faire ! ».

Sourcing, recrutement et démarrage

Notre partenaire Pôle Emploi, nous accompagne dans la recherche de potentiels stagiaires. Courriers d’invitations, informations collectives, témoignages d’aides à domicile, entretiens de positionnement…la crise sanitaire ne nous aide pas, les confinements partiels freinent et/ou font peur.

Accueil à la MFR le 15/02/2021 pour une première semaine « théorique », la préparation du départ en entreprise. Quelques notions de base de savoirs-être professionnels et surtout désamorçage des craintes, des appréhensions sur le contexte de l’intervention à domicile telles que la nudité, la distanciation affective, les limites de compétences. Et aussi un travail d’explications et de compréhension pour tous des temps d’AFEST, des grilles d’évaluation de compétences et du déroulement des temps réflexifs.

Comme le souligne Alicia COLLIN, formatrice à la MFR, « le tuteur MFR va préparer le stagiaire au prochain temps réflexif. Pour que l’expérience devienne compétence, il faut préparer les gens au questionnement. Les stagiaires ont des temps de réflexions organisés, 6 au total qui représentent 4h par semaine. Les 2 premières heures sont informelles avec le formateur professionnel ADMR. Les 2 dernières se font avec le référent MFR pour savoir si les compétences ont été validées. Il faut que le formateur aide à la réflexivité, sinon elle est très difficile à faire « seul ».

Les stagiaires vivent une 1ère semaine d’entreprise et reviennent à la MFR. Satisfactions, doutes pour certains et certitudes pour d’autres. Laurent témoigne « je ne suis pas déçu, c’est exactement comme cela que j’imaginais le métier ! ».

Place à 9 semaines de milieu professionnel où vont s’alterner temps d’évaluation AFEST et temps réflexif. Compétences validées pour tous mais pas toutes dès la 1ère fois, rien de rédhibitoire, on reviendra sur les non-acquises au prochain temps réflexif. L’AFEST laisse l’opportunité de se tromper, d’apprendre de son erreur et de recommencer.

Aujourd’hui, la fin du dispositif sonne, avec 4 sorties positives. 3 contrats sont proposés sur les lieux d’expérimentation, les associations locales ADMR et un positionnement sur une formation DEAES.

Une belle aventure apprenante !

Pour tous renseignements :

L’équipe MFR de Saint-Dié/La Porte d’Alsace

Tél. : 03.88.95.04.50




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.