Search
samedi 24 juil 2021
  • :
  • :

Vosges – Quelques dizaines de personnes manifestent contre « les idées d’extrême-droite »

image_pdfimage_print

DSC_0524

A l’appel de plusieurs organisations politiques, quelques dizaines de personnes se sont réunies place Pinau à Epinal pour une manifestation contre « les idées d’extrême droite ». Ce type de rassemblement a lieu aujourd’hui dans plusieurs villes de France.

« Nous constatons avec inquiétude que le climat politique actuel est de plus en plus imprégné par les idées, théories et vocabulaire d’extrême droite », affirme la porte de parole de LFI, le parti de Jean-Luc Mélenchon. « Le gouvernement actuel alimente ce climat, notamment par ses ministres Darmanin, Vidal, Blanquer et Schiappa ». L’utilisation du terme « islamo-gauchisme », néologisme qui désigne une attitude ambiguë voire complice de personnalités politiques de gauche envers l’islamisme radical, est notamment dénoncée, ainsi que « les deux appels parus dans Valeurs Actuelles de militaires factieux appelant au coup d’État ».

La LFI d’Epinal évoque un « climat raciste et sexiste ». Parmi les participants aux rassemblements, on trouve différents signes d’appartenance à des mouvements politiques, associatifs ou philosophiques : notamment des drapeaux, des autocollants du PCF, la de CGT, Solidaires, du Parti de Gauche, de la Ligue des Droits de l’Homme, des groupes « Antifa ». Un manifestant porte un T-shirt du mouvement américain « Black Lives Matter », un autre à l’effigie de Karl Marx.

« Depuis maintenant plusieurs mois nous constatons un climat politique et social alarmant. S’allier avec l’extrême droite ou reprendre ses idées ne constituent plus un interdit », s’indignent les organisateurs de la manifestation. « Les propos et actes racistes et sexistes au travail et dans la vie se propagent ». Prise de parole après prise de parole, on dénonce le « climat de haine » qui serait créé par les « idées nauséabondes » de l’extrême droite, on alerte contre le risque de « fascisme » en France. Quelques participants ont chanté « Le chant des partisans », un hymne de la résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale écrit par Joseph Kessel et Maurice Druon pour les paroles et par Anna Marly pour la musique. Les militants d’extrême gauche ont ensuite défilé dans les rues d’Épinal.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.