Search
dimanche 25 juil 2021
  • :
  • :

Corcieux – Maxence Piquet expose ses oeuvres tout au long de l’été, à l’extérieur et à l’intérieur

image_pdfimage_print
Corcieux-Exposition_Maxence_Piquet (17)

(Photographies Maxence Piquet)

Durant toute la période estivale, Maxence Piquet expose ses oeuvres dans sa commune de Corcieux. 11 toiles sont ainsi à découvrir sur les façades de bâtiments du centre de la cité forfelaise : la tour de la mairie, le bâtiment arrière de l’école, le cinéma, la poste, l’office de tourisme et l’ancienne boulangerie.

« C’est un projet que j’ai déjà mené et réalisé dans ma ville natale de Vaucouleurs, dans la Meuse, en 2019. Dans les 2 cas, l’idée est d’interpeller mais aussi de présenter les oeuvres aux yeux du plus grand nombre… surtout après ces mois passés difficiles avec la pandémie. L’idée est également de faire découvrir et/ou de redécouvrir l’Art par le biais de la peinture, et ce sans entrer dans un quelconque lieu. Je souhaite toucher petits et grands, jeunes comme vieux. Provoquer reste ma priorité, car sans provocation on ne crée rien ! Je ne cherche d’ailleurs pas forcément à plaire, sachant que je ne me considère absolument pas comme un artiste, mais simplement un faiseur de peinture » explique Maxence Piquet à propos de ce projet d’exposition, dont une partie a été finalement installée à l’intérieur.

« A la suite de l’accrochage de ces toiles en extérieur, d’idées en idées, des toiles ont été récemment accrochées au pôle culturel de Corcieux, dans une salle dédiée. Ces toiles sont à découvrir jusqu’en septembre prochain, aux horaires d’ouverture du pôle. Une quinzaine de toiles sont visibles, de tailles différentes, pour certaines jamais exposées auparavant. Cette exposition permet de commencer et/ou de finir le parcours des toiles extérieures. Un petit livre que j’ai réalisé peut également être consulté dans la salle d’exposition. Intitulé « Hécatombe », ce livre image la chanson de Georges Brassens du même nom, en l’honneur du centenaire de Brassens. J’ai aussi déposé et exposé une guitare que j’ai décorée, qui peut être utilisée dans la salle d’exposition » ajoute Maxence Piquet.

Et ce dernier de remercier « la commune de Corcieux d’avoir accueilli ce projet, cette idée, le maire Christan Cael, adjoint à la mairie et délégué au sport et à la culture Mathieu Collin, Isabelle Lallemand, chargée de communication, et tous les agents technique de la commune pour l’accrochage des toiles sur les bâtiments. L’ensemble de chacune de nos compétences et de nos moyens a permis à cette idée d’aboutir. Vive la culture sous toutes ses formes. »

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.