Search
dimanche 25 juil 2021
  • :
  • :

La grève est terminée à l’usine Gantois

image_pdfimage_print
Grève_Usine_Gantois (1)

De nombreux salariés se sont rassemblés devant l’usine Gantois vendredi matin (Photographies Marc Fourniquet)

Un mouvement de grève a éclaté à l’usine Gantois Industries ce jeudi, avec en toile de fond les négociations annuelles obligatoires (lire notre précédent article).

Après l’échec d’une première séance de négociation entre les représentants syndicaux CGT et la direction, jeudi en milieu de matinée, la grève s’est poursuivie vendredi matin. Environ 90% des 150 salariés de l’entreprise déodatienne ont pris part à ce mouvement, dont les principales revendications sont une revalorisation salariale mais aussi de meilleures conditions de travail.

« Nos conditions de travail se sont détériorées avec le temps et continuent de se détériorer. Il y a du harcèlement, un contrôle sur tous nos faits et gestes. Il y a également énormément de mises à pied et de licenciements. L’ambiance n’est pas bonne au sein de l’entreprise. On a l’impression que nous, les salariés, nous ne sommes que des numéros et rien de plus. On souhaite juste travailler en paix, dans le respect de notre dignité humaine » déplore l’un des nombreux salariés rassemblés devant l’entreprise hier matin.

La grève s’est terminée plus tard dans la journée, après qu’un accord ait été trouvé entre les 2 parties : 40 euros bruts par mois à partir du 1er juillet et 15 euros pour la prise en charge de la mutuelle, puis 40 euros bruts mensuels supplémentaires à partir du 1er janvier 2022 et 30 euros pour la prise en charge de la mutuelle. Les cadres bénéficient quant à eux uniquement de la prise en charge de la mutuelle. Contactée par téléphone, la direction de Gantois Industries n’a pas souhaité communiquer sur la situation pour le moment.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.