Search
dimanche 26 sept 2021
  • :
  • :

Un nouveau comité pour la SPA Déodatienne

image_pdfimage_print

La SPA Déodatienne a tenu une assemblée générale extraordinaire ce vendredi soir à la Tour de la Liberté. A l’ordre du jour notamment l’élection du nouveau comité de l’association de protection animale. Un comité qui a été étendu à 18 membres.

Le président sortant Bruno Toussaint a été réélu; Luc Ancel et Nicolas Cuny sont vice-présidents; Catherine Toussaint trésorière; Linda Payet trésorière suppléante; Catherine Cornu secrétaire; Maryse Dars secrétaire suppléante. Les autres membres du comité sont respectivement Marc Claude, Maurice Dars, Alexandre Jasko, Jean-Claude Jasko, Elodie Jasko, Myriam Paquet, Christophe Paris, Julie Parisot, Mickaël Payet, Sophie Ponsing et Léa Martin.

« Ma volonté est de changer les statuts pour retirer les pleins pouvoirs au président, car j’estime qu’une association doit fonctionner en concertation avec les adhérents. C’est pour cela que j’avais également la volonté d’ouvrir le comité à davantage de membres et de mettre en place une responsable de refuge, en la personne d’Amélie Saint-Dizier » souligne le président, avant d’évoquer les objectifs actuels de la SPA Déodatienne. « Nous avons pour projet de reconstruire le refuge des Moîtresses en dur, pour offrir de meilleures conditions de vie aux animaux pris en charge. »

A l’avenir, l’association de protection animale va encore développer les familles d’accueil pour les animaux les plus âgés, tout en multipliant les activités pour récolter des fonds, « et ne surtout pas attendre que l’argent arrive tout seul, comme par exemple via des subventions » insiste Bruno Toussaint.

En raison de la crise sanitaire, les activités organisées de la SPA Déodatienne sont peu nombreuses. Ce qui, logiquement, occasionne une faible rentrée d’argent, alors que les cas de maltraitance et d’abandon sont en large augmentation depuis 2020. Le tout sans oublier les importants frais vétérinaires, qui se chiffrent à près de 100 000 euros en 2020. « Les revenus de l’association se composent des recettes suite aux abandons et adoptions, de la subvention de 10 000 euros accordée par la Ville de Saint-Dié-des-Vosges, de la vente de calendriers, de l’organisation de portes-ouvertes et des différentes manifestations, comme les vides-greniers et marchés de l’artisanat cet été sur le parking de l’hypermarché E. Leclerc » précise, en guise de conclusion de ces assises extraordinaires, le président Bruno Toussaint.

J.J.




2 réactions sur “Un nouveau comité pour la SPA Déodatienne

  1. QUENTIN

    Ca fait des années qu’on entend parler de travaux dans cette SPA et qu’ils collectent des fonds. Depuis le temps rien n’a encore été fait ? Dans quelles conditions vivent les animaux ?
    Pourquoi un bureau aussi familial avec beaucoup de personnes des mêmes familles et de la politique si je ne me trompe pas.
    Malgré tout un refuge qui rame encore ?

    répondre
  2. cordonnier christian

    j’aimerai que le nouveau comité lutte contre la publicité de la SPA de paris qui elle ne pense qu’au repas et voyage et euthanasie les animaux pour moins de frais et profiter des dons pour elle, je pense que chaque région possède une spa digne d’avoir les dons pour s’occuper de l’abandon des animaux de sa régions plutôt qu’une au désir de profits quant on voit le prix qu’un directeur est payer par mois les petites spa ne possède meme pas cela dans l’année

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.