Search
dimanche 26 sept 2021
  • :
  • :

Une lettre ouverte envoyée au Président de la Région pour lui rappeler ses engagements au sujet du confinement du site de Stocamine Communiqué

image_pdfimage_print
stockamine

(Capture d’écran Google Maps)

Les élu-es des groupes « l’Ecologie, il est temps ! » et « La Gauche Solidaire et Ecologiste », ont envoyé une lettre ouverte au Président de la Région Grand Est pour lui rappeler ses engagements au sujet du confinement du site de Stocamine.

« Monsieur le Président, Nous avons appris par la presse que les opérations de confinement du site de Stocamine à Wittelsheim débuteront en octobre prochain suite à la décision prise par Madame Pompili, Ministre de la transition écologique. Nous savons que vous vous êtes plusieurs fois positionné publiquement pour un déstockage du site. Dans votre courrier du 1er juillet dernier, adressé au Collectif DESTOCAMINE ainsi qu’à l’association Eau en Danger, vous évoquiez être en contact avec trois industriels qui étudient les options de déstockages possibles. L’heure n’est aujourd’hui plus à l’attente mais à l’action.

Depuis le tragique incendie de 2002, les études se succèdent, la stabilité de la mine se dégrade et la menace sur la nappe phréatique se précise. Nous avons pu noter qu’au cours de ces presque vingt dernières années, la parole de l’État n’a pas été respectée. Après un premier accord sur l’obligation de sortir tous les déchets (réversibilité du site) en cas d’accident enterré, l’option d’un déstockage minimaliste a été retenue en 2014 ; pour finir l’État s’engage aujourd’hui pour le confinement, scénario le moins coûteux mais le plus dangereux pour l’environnement. Ce choix révèle aussi un inacceptable mépris pour les élu.e.s locaux et pour les actions citoyennes pacifistes menées jusque-là.

Nous, élu.e.s du territoire, nous vous demandons d’intervenir directement et rapidement dans le dossier en organisant ce mois-ci encore une réunion stratégique d’urgence avec tous les acteurs locaux engagés sur ce sujet ainsi que l’a proposé le collège des riverains et associations lors de la CSS du 12 juillet. Si l’argent n’est pas mis aujourd’hui dans le déstockage, c’est sur le long terme qu’il faudra en payer le prix avec une facture bien plus élevée (dépollution de l’eau, réouverture des galeries pour sortir ce qui peut l’être dans des galeries ennoyées, dépenses de santé…).

Il n’y a plus un instant à perdre : il faut évacuer au plus vite tous les déchets accessibles, et déployer des solutions innovantes, techniques et technologiques, pour aller dans les zones plus dangereuses, celles qui sont en train de se refermer, pour extraire le reste. Plus il y aura de déchets dehors, plus on réduit l’impact sur la nappe phréatique. Il importe également de tenir compte des préoccupations de nos voisins d’outreRhin : dans une lettre au Président E. MACRON, les parlementaires allemands ont proposé leur aide sur ce dossier ; Franziska BRANTNER organise en ce momentmême avec eux une réunion/groupe de travail d’experts pour envisager le destockage. Un tel projet en coopération et avec l’aide des Allemands aurait tout son sens : l’Europe pour la santé et pour l’environnement, telle que souhaitée par les citoyens ! Vous pouvez compter sur notre soutien pour les mesures que vous prendrez sur ce dossier dans l’optique de préserver l’environnement et de sécuriser ce bassin de vie, mais aussi tous ceux qui se situent en aval de la mine. Avec le site de CIGEO à Bure, nous refusons que le développement économique du Grand Est se fasse en transformant certains de nos territoires en poubelles toxiques. Si une chose a été prouvée à travers ce dossier, c’est qu’on ne peut pas faire confiance à la parole de l’État et que c’est donc à nous, élu.e.s locaux, d’agir concrètement pour la sauvegarde de ce territoire. Nous vous demandons donc solennellement de réunir dans l’urgence tous les acteurs du territoire dans une task force afin de forcer l’État à reconsidérer sa décision. Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations respectueuses. »

L’Ecologie, il est temps ! Le Gauche solidaire et Ecologiste




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.