Search
jeudi 21 oct 2021
  • :
  • :

Octobre culturel à Saint-Dié-des-Vosges

image_pdfimage_print

Dans le cadre du 32ème Festival International de Géographie – Les 1,2,3 octobre 2021

Spectacles gratuits dans la limite des places disponibles – Le programme en détails sur www.fig.saint-die-des-vosges.fr

Cirque contemporain, dès 3 ans

Borborygmes [35 mn + 30mn d’exposition]

Cie Scom

De et avec Coline Garcia, Diplômée du Centre National des Arts du Cirque

Mise en scène : Coline Garcia • Interprétation : Coline Garcia, Nathalie Bertholio & Amanda Homa (en alternance)

Regard extérieur : Guillaume Pazos • Création vidéo : Hugo Moreau • Création sonore : Fred Wheeler • Motion design : Mona Costa

Régie lumière : Julie Malka & Léa Striffling (en alternance)

Coline Garcia propose une performance circassienne aérienne à très petite hauteur. La corde, son agrès, s’invite alors dans des lieux plus atypiques et à l’échelle du public auquel elle s’adresse.

Un spectacle surprenant, questionnant et singulier pour enfants avides de curiosité.

Au commencement, il y a le corps comme outil, le corps comme moyen de communication, le corps comme espace vivant… avec ses capacités presque infinies, sa beauté complexe, ses borborygmes et surprenantes manifestations. Burp, gloup, prout, roooh, pssss, atchoum… que sont tous ces bruits et d’où viennent-ils ?

Associant la vidéo au travail de la corde et une exposition ludique, ce spectacle est un voyage à la découverte du corps et de ses manifestations diverses. Une exploration tant visuelle que sensorielle.

Après avoir pratiqué la danse, le théâtre et la gymnastique étant enfant, c’est adolescente que Coline Garcia se découvre une passion pour le cirque. Sa motivation et sa persévérance lui permettent d’accéder aux plus grandes écoles mondiales telles qu’Arc en Cirque (Chambéry), Flic (Turin) et le Centre national des arts du cirque (Châlons-en-Champagne). Elle devient ainsi une experte de sa discipline, la corde lisse, et crée un nouvel agrès : le tricotin. Après des centaines de représentations en tant qu’interprète (Urban rabbit’s, La Nouvelle Alice, Aqua Rhône, Les Exploratrices), elle décide d’écrire et de monter son propre spectacle. En 2016, elle crée la compagnie SCOM (Serno Circo Occipito Mastoïdienne) qui produit et diffuse son premier spectacle solo Borborygmes.

Mercredi 29 septembre à 10h – Cinéma Noiregoutte – Plainfaing

Samedi 2 octobre à 10h – KAFE – Saint-Dié-des-Vosges

Performance de Bødy Hacking pour corps connecté, dès 16 ans

Danse Neurale [50 mn]

Lukas Zpira

En résidence du 27 septembre au 3 octobre

Chef de Projet : David Alexandre Chanel • Art numérique : Theoriz www.theoriz.com • Biocapteurs et génie robotique : Remi Cambuzat • Robotique : Frank Boulet • Sky-Ron motion • Développeur logiciel et son : Bakû • Lumières : Marc Delpech Villette

Danse NeurAle est une performance de Bødy Hacking. Le corps est connecté, mis à l’épreuve, dans un rituel auquel se livre devant nous l’artiste. La performance a été développée afin de plonger le spectateur dans une immersion lui permettant une appréhension sensorielle en connexion avec l’artiste et ainsi de «ressentir» avec lui.
Avec Danse NeurAle, Lukas Zpira, également essayiste, réalisateur et photographe, «donne corps», concrètement et en temps réel, aux invisibles sensations vécues par son corps et la façon dont son esprit canalise les énergies. L’ensemble de la présentation permet une lecture des processus vitaux qui sont en jeu, tandis que l’organisme réagit physiologiquement aux effets de la performance. Pour cela, l’artiste est accompagné d’un collaborateur qui gère les programmes servant à lire les informations ainsi captées, et de rendre tangible l’expérience au public et aux observateurs.
A une époque hygiéniste où le corps et l’intime sont continuellement soumis à l’inspection et aux diktats de la mode, de l’anti-vieillissement et de la performance, le Bødy Hacking selon Lukas Zpira est une déclaration d’amour/haine et de fascination/rejet face à l’invasion technologique et surtout son détournement opportuniste à des fins médiatiques ou mercantiles. C’est aussi une mise en perspective de l’aspect rituel de notre rapport au corps et à son intériorité aujourd’hui continuellement dévoilée et exposée.

Vendredi 1er octobre à 21h – La Nef

► Théâtre, danse, dès 8 ans

Quizàs  [55mn]

Cie Amare
Co-auteures et interprètes : Maeva Lambert et Amandine Vandroth • Aide à la mise en scène/chorégraphie : Florent Hamon • Regard dramaturgique : Élodie Quenouillère • Technicien : Ludovic Mepa

« La seule chose qui nous anime est un Cri. Un hymne à l’amour, un partage de nos doutes, de notre solitude et de nos rires ».

Quizas navigue entre performance et conférence parlée dansée à propos de la relation de couple.

Dans un univers imprégné de films comme ceux de Pedro Almodovar – où l’on peut retrouver une certaine esthétique, des couleurs vives, une sensualité latine, des personnages ambigus et mystérieux – deux femmes jouent aux jeux de l’amour, avec pour outils des interviews, références sociologiques, expériences personnelles détournées, et une bonne note d’humour.

Quizas c’est aussi un espace de liberté où courir et voler… un acte poétique radical.

Est-ce qu’amour signifie attachement ? Est-ce que la dépendance tue le désir ? D’où vient la notion de couple ? Est-ce qu’être en couple est culturel, naturel…? D’où vient la notion du « prince charmant » ? Comment nous a t-on influencé(e)s lors de notre éducation, à travers les dessins animés, films, médias, etc… , qu’est- ce qu’on nous inculque ? Comment vit-on la relation amoureuse aujourd’hui ? Qu’est-ce qui diffère des générations précédentes ? Pourquoi nous mettons-nous parfois dans des états extrêmes de désespoir, de folie, de colère ?

Samedi 2 octobre à 17h & Dimanche 3 octobre à 11h – Cour de l’Ecole Gaston-Colnat

Danse

PULSE [50 mn]

Accord des nous

Direction artistique Cédric Préhaut et Vivien Visentin / Interprétation Agathe Dumas, Cédric Préhaut et Vivien Visentin / Scénographie lumineuse et vidéo Frédéric Gibier / Son Stéphane Poutchkine / Musique Cédric Préhaut / Photos Eric Lamy / Vidéo Sébastien Coutoux

PULSions, PULSations, imPULSions

Essence de nos mouvements, prémices du geste… Restituer la visibilité à ce qui demeure hors de tout regard… Faire ressentir ce qu’il y a à l’origine.

PULSE donne à voir ce qui nous motive, ce qui nous définit. Un voyage dans le centre névralgique de nos mouvements.

Comment communiquer quand il s’agit d’intimité ? Le concept « d’extimité », intrinsèquement lié, est le désir de rendre visible certains aspects de soi. Que sommes-nous prêts à montrer aux autres ?

Un voyage vers « l’autre » en nous… A la découverte de son corps… Un voyage dans le dedans…

Samedi 2 octobre à 21h – Espace Georges-Sadoul

Cirque, dès 6 ans

Le Membre fantôme [1h20]

Cie Bancale

De et avec Karim Randé, Silvana Sanchirico, Fabien Millet et Madeg Menguy

Quatre acrobates réalisent des prouesses malgré ou grâce (?) aux blessures que la pratique du cirque leur a infligées.

En 2016, suite à une blessure en bascule coréenne, l’acrobate Karim Randé prend la décision de se faire amputer du pied droit afin de pouvoir continuer le cirque grâce à une prothèse. Les autres alternatives l’auraient condamné à une vie sans sport, inimaginable pour lui.

Pourquoi dans le cirque frôle-t-on le danger délibérément ? Comment le circassien vit-il la douleur quotidienne liée à sa pratique ? Comment appréhende-t-il la blessure qui peut survenir à tout moment ? Et comment le public perçoit-il un artiste de cirque amputé ?

Entre fiction et autobiographie, quatre artistes de cirque franchissent l’imaginable pour l’amour du cirque. Pour que le spectacle continue. Ils démontrent que le chemin éprouvant que leur a fait prendre la blessure (visible ou non aujourd’hui) les amène à se dépasser toujours plus. Que leur « membre fantôme » est désormais une force qui leur permet les acrobaties les plus folles !

Dimanche 3 octobre à 16h – Chapiteau Place de la 1ère armée française

vous êtes ici 4 R c-Raoul Gilibert

(Photographie Raoul Gilibert)

Théâtre, ombres et silhouettes proposé par l’association Côté Jardin, dès 13 ans

En partenariat avec Asil’Accueil 88

Vous êtes ici. Dans ma poche d’exilée, un flocon de neige [1h05]

Actemo Théâtre

Spectacle créé à partir d’un montage de deux textes de Françoise du Chaxel, Ce matin la neige (Éditions Théâtrales) et Mon pays de sable et de neige (collectage effectué auprès d’une famille de réfugiés)

Jeu : Marie Seux, Emmanuelle Zanfonato et Patrice Verdeil • Mise en scène : Delphine Crubézy • Assistante à la mise en scène : Sabine Lemler • Scénographie : Fabienne Delude • Lumières : Stéphane Wolffer • Construction régie et chant :Emmanuelle Zanfonato • Création sonore : Pascal Grussner • Diffusion/communication : Catherine Leromain • Vidéo : Julien Mathis, KinoStub • Partenariat avec la Cimade

Le 1er septembre 1939, des milliers d’Alsaciens sont évacués vers la Dordogne. Anna et ses parents, venus de Strasbourg, sont accueillis par Thomas et sa famille, fermiers en Périgord.

Bien des années plus tard, Anna et Thomas se souviennent et se racontent.

Sur scène, leurs souvenirs viennent croiser le récit de C. venue du Liban avec sa famille et réfugiée aujourd’hui à Périgueux. Ils ont en commun la guerre qui menace, qui déplace, qui exile, et la neige qui, un beau matin, fait remonter les souvenirs.

Deux époques bien différentes mais qui se font écho dans un spectacle qui entremêle fiction et réalité, acteurs et ombres, passé et présent, vies bouleversées des migrants et générosité de l’hospitalité.

Le croisement de ces récits fait apparaître, au travers de cet épisode de l’Histoire et par une écriture délicate et pudique mais aussi rude et âpre, les questions d’exil et d’accueil.

Mardi 12 octobre – 20h30

Musée Pierre-Noël – Saint-Dié-des-Vosges

Plein tarif : 12 € – Tarif réduit : 10 € – Étudiants : 6 € – Famille (parents + enfants – 18 ans) : 30 €

Réservation au 03 29 56 14 09 et sur www.ticketmaster.fr

21-10-14 L. Perrudin @Christophe Charpenel -_DSC5132 HD

(Photographie Christophe Charpenel)

Jazz session / Voix, harpe

en Décentralisation du festival Nancy Jazz Pulsations et en partenariat avec Palneca Records

Laura Perrudin [ 1h15 ]

Le parcours de la jeune harpiste et chanteuse rennaise Laura Perrudin est aussi hors du commun qu’éclectique. Nourrie par le jazz depuis l’enfance, elle étudie longuement la musique classique tout en s’intéressant très tôt aux musiques électroniques et traditionnelles, à la pop, la soul et au hip-hop… se formant en autodidacte et auprès de nombreux musiciens de sa Bretagne natale, comme à Paris et à New York. Remarquée dès 2015 par le Monde, la BBC, FiP ou les Inrocks pour son premier album Impressions, Laura Perrudin a fait sensation avec l’album Poisons & Antidotes, sorti en 2017.

Artiste multi-facettes, chanteuse, harpiste, productrice de musiques électroniques, Laura Perrudin (tout juste 30 ans) a déjà beaucoup exploré et son univers mêlant jazz, soul, électro, est à bien des égards captivant.

Prêtant sa voix singulière aux recherches et bidouillages électroniques qu’elle affectionne tant, Laura Perrudin compose un univers personnel très fort qui se matérialise à merveille lors de concerts surprenants, où elle enfile la panoplie du parfait geek (laptop, pédales d’effet, looper multipistes).
Lors de ce concert, elle présentera un répertoire en partie inédit, dans une formule sobre : voix et harpe acoustique.
L’envie lui est venue de revisiter, en formule acoustique, quelques chansons tirées de ses trois albums, en leur rendant leur première simplicité, et de les partager.

Jeudi 14 octobre à 20h30

La Nef – Saint-Dié-des-Vosges

Plein tarif : 20 € – Tarif réduit : 17 € – Étudiants : 8 € – Famille (parents + enfants – 18 ans) : 50 €

Réservation au 03 29 56 14 09 et sur www.ticketmaster.fr




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.