Search
mercredi 22 sept 2021
  • :
  • :

Une rentrée 2021 – 2022 qui se veut plus sereine que la précédente

image_pdfimage_print

Rentrée_Scolaire_SDDV_2021-2022 (8)

L’heure de la rentrée a sonné aujourd’hui, en ce jeudi 2 septembre. Une rentrée 2021 – 2022 qui, à Saint-Dié-des-Vosges, se veut plus sereine que la précédente.

Car bien que la crise sanitaire ne soit pas terminée, le protocole en 4 niveaux de l’Education Nationale et la campagne de vaccination, ouverte aux élèves dès 12 ans, permettent une rentrée presque normale… surtout comparé à l’année dernière. Ce qu’a souligné le maire et conseiller régional David Valence, qui s’est rendu avec d’autres élus au lycée Georges-Baumont, puis à l’école Eugénie&Jules-Ferry ainsi qu’à l’école Paul-Elbel.

La première visite de la matinée fut l’occasion pour le proviseur Eric Bogeat de rappeler que le lycée d’enseignement polyvalent déodatien compte actuellement environ 730 élèves. L’occasion d’évoquer également la démarche Lycée en Transition, qui se déploie à l’échelle de la Région Grand Est et qui consiste notamment à mieux isoler les bâtiments, de diminuer le ressenti de chaleur pour les élèves et les personnels, ou de poser des panneaux photo-voltaïques sur les toits.

En ce qui concerne la vaccination des élèves du secondaire dans les Vosges, le taux est de l’ordre de 55% pour la tranche d’âge des 12 à 14 ans, et de 65% pour les 14 à 17 ans. A ce propos, la Communauté d’Agglomération, qui assure désormais la compétence du transport scolaire sur son territoire à la place de la Région, transportera des élèves vers les centres de vaccination. L’idée étant d’amener les élèves vers les centres plutôt que de vacciner au sein des établissements.

La visite à l’école Eugénie&Jules-Ferry, située à la Bolle, était là aussi l’occasion de préciser un certain nombre de choses. En premier lieu que le nombre d’écoliers inscrits dans les écoles publiques de la ville est d’environ 1500. « On observe une petite baisse, mais globalement les effectifs des 11 écoles concernées est assez stable » insiste David Valence.

On retiendra également qu’il n’y a eu aucun retrait de poste à Saint-Dié-des-Vosges pour cette rentrée, qu’une Unité d’Enseignement Maternelle Autisme a été créée à Ferdinand-Brunot, et que les classes de grande section de maternelle ont été dédoublées dans les écoles des Quartiers Prioritaires de la Villes. Soit respectivement dans les écoles Baldensperger, Jacques-Prévert et Claire-Goll. Enfin, le maire est revenu sur quelques-uns des investissements réalisés dans les écoles déodatiennes, comme la réfection des fenêtres sur la façade sud de Ferdinand-Brunot.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.