Search
vendredi 17 sept 2021
  • :
  • :

Vosges – Bilan des opérations de contrôle pour la préservation des « espaces de quiétude » 80 procédures ont été établies

image_pdfimage_print

InkedDSC_0988_LI

Le préfet des Vosges, Yves Séguy, le procureur de la République Nicolas Heitz et les représentants des services de police environnementaux se sont réunis ce lundi au Col de Morbieux, entre Saulxures-sur-Moselotte et Ramonchamp, pour évoquer les opérations de contrôles coordonnés visant de préservation des « espaces de quiétude » menées dans le massif des Vosges cet été.

Ces opérations étaient organisées dans le cadre de la Mission Inter Service Eau Nature (MISEN). C’est au cœur d’une zone protégée, comprenant deux forêts domaniales, classée « Réserve biologique mixte », que ce bilan a été présenté. Hervé Valexaire, maire de Saulxures, a accueillis dans la hêtraie sapinière des membres notamment de la Police de l’environnement, de l’Office Français de la Biodiversité, du Parc Naturel Régional, de l’Office national des forêts, de la Gendarmerie. Tous se montrent satisfait de la collaboration de leurs divers service au cours des opérations.

Le massif des Vosges est « remarquable par la qualité de son environnement, mais aussi par ses vulnérabilités », affirme le Préfet. La sécheresse, les scolytes, la fréquentation d’un large public ont un impact sur l’écosystème vosgien. Il convient donc de respecter certaines règles et préserver autant que faire se peut les ressources naturelles présentes. L’objectif de développement mis en avant actuellement est celui d’un « tourisme quatre saisons, tourisme résilient et durable », explique Yves Séguy. Avec l’augmentation de la fréquentation du massif, vient mécaniquement l’augmentation des infractions. Le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges a lancé un vaste programme de sensibilisation à la quiétude de la faune que nous côtoyons lors des sorties en montagne Le programme « Quiétude attitude » a pour objet de faire connaître auprès du public la localisation de « zones de quiétude ». Il présente les bons réflexes à adopter dans la nature pour préserver le calme nécessaire à la faune pour survivre.

« Ces opérations là sont appelées à se développer, voire à s’intensifier »

La richesse environnementale exceptionnelle des Vosges peut se trouver mise à rude épreuve et les milieux naturels perturbés par certaines activités, telles que le VTT, la marche et la course à pied, la cueillette de fruits ou de champignons, l’utilisation de véhicules à moteur. Chacun doit être vigilant et respecter la réglementation en vigueur. Pour mener à bien les missions de préservation des milieux naturels du massif, il y a la prévention, la pédagogie, mais aussi la répression. Des procédures pénales peuvent être dressées, exposants les contrevenants à des amendes conséquentes et à des poursuites devant le tribunal. « 80 procédures ont été établies », affirme le Préfet.

Les infractions les plus fréquemment constatées sont les suivantes : l’usage du feu, entraînant un risque d’incendie dans les forêts notamment, la présence de véhicules motorisés en terrain interdit, et enfin le pillage des ressources, telles que les myrtilles ou les champignons. Il s’agit dans ce dernier cas des abus illégaux, et non de la consommation familiale, qui est tolérée. Pas de problème pour faire une tarte aux brimbelles ou une poêlée de champignons. Parmi les procédures lancées, on compte notamment 33 amendes forfaitaires. Rappelons que de 5 à 10 litres de fruits ramassés, une contravention de 135 euros peut être appliquée. Dès 3 litres en certaines zones indiquées par des panneaux. Au dessus de 10 litres, l’infraction passe au niveau délictuel. « Le fruit de l’infraction est systématiquement confisqué », explique le procureur de la République. On effectue ensuite une redistribution. Le matériel de cueillette est également confisqué, et parfois même le véhicule utilisé pour le transport.




2 réactions sur “Vosges – Bilan des opérations de contrôle pour la préservation des « espaces de quiétude »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.