Search
jeudi 9 déc 2021
  • :
  • :

Club Coeur et Santé : Michel Antoine succède à Annie Thirion

image_pdfimage_print

Lundi 11 octobre, les membres du Club Coeur et Santé de Saint-Dié-des-Vosges se sont retrouvés à la Tour de la Liberté pour une assemblée générale bien particulière pour Annie Thirion. Il s’agissait en effet de la vingtième mais aussi de la dernière pour elle en tant que responsable du club Cœur et Santé (club créé en 1978 par son époux Bernard Thirion) et la seizième comme présidente de Cœur en Marche (association créée en 2005).

Une réunion particulière aussi, puisqu’il s’agissait de la première à laquelle étaient invités l’ensemble des membres du club depuis l’assemblée générale du 5 décembre 2019. Entre temps la Covid est passée par là, et reste malheureusement encore bien présente et continue d’influer sur les activités du club.

Cela concerne ainsi le nombre d’adhérents. Comme dans l’ensemble des associations, les effectifs ont en effet baissé. Certains ont quitté l’association par peur de contracter la maladie, d’autres parce qu’ils trouvaient « notre » protocole sanitaire trop contraignant. De 170 membres à la date du 30 juin 2019, nous sommes passés à 144 au 30 juin 2021. Et à la date du 11 octobre, 109 personnes avaient déjà pris ou repris une adhésion, dont 54 présents à l’AG. Ce dernier chiffre a fait dire à Bruno Toussaint, premier adjoint au maire qui était présent, qu’avoir un adhérent sur deux à une assemblée générale constituait en soit une bonne participation et un signe de vitalité de l’association. L’élu a par ailleurs rappelé le soutien de la ville aux actions de Cœur et Santé et souligné le rôle des bénévoles.

Autre chiffre intéressant, c’est le nombre de nouveaux participants, une douzaine pour cette nouvelle année. Cela concerne essentiellement, la gymnastique, la marche nordique et les sorties en vélo.

Le rapport moral d’Annie Thirion

Après avoir demandé un moment de recueillement en mémoire des membres disparus depuis la dernière AG, elle a indiqué que « suite aux directives ministérielles et à celles de la Fédération Française de Cardiologie (FFC) nous avons mis en place un protocole sanitaire afin d’assurer au maximum la sécurité de nos adhérents.

Comme dans d’autres clubs et associations, ces mesures n’ont pas été acceptées par certains de nos adhérents qui ont choisi de continuer à pratiquer des activités en groupe en dehors de tout cadre associatif.

Mais dans sa majorité le bureau avait choisi la sécurité compte tenu des facteurs de risque d’un grand nombre des membres du club. Que nous aurait-on dit si un foyer épidémique s’était déclaré en son sein?

Alors 2020-2021 tout comme 2019-2020 a été à nouveau une année en demi-teinte.

En mai dernier, le bureau a tout fait pour permettre à chacun de reprendre des activités physiques et de retrouver du lien social. Cela a commencé avec des groupes de 6 personnes puis de 10 qui ont nécessité une importante logistique avec pré-inscription et multiplication des lieux de RV et des circuits et l‘implication de nombreux bénévoles permettant des marches le samedi et le mercredi et des sorties vélo le jeudi. Un mois plus tard, avec une «jauge » à 25 personnes, reprise de la marche nordique et de la gymnastique en extérieur.

Je voudrais à nouveau remercier tous les bénévoles qui œuvrent au sein du club : les membres du bureau et toutes les personnes qui encadrent les activités. »

Elle a aussi remercié les partenaires du Club Coeur et Santé, en particulier :

  • la Ville;
  • l’hôpital;
  • le service de cardiologie;
  • l’Inspection de l’Education nationale de Saint-Dié-des-Vosges;
  • la maison de quartier de Marzelay qui nous a déjà réservé 3 fois ses locaux pour le Parcours du Cœur, que nous espérons pouvoir enfin organiser enfin en 2022;
  • l’association l’Engrenage;
  • et bien sur l’association de Cardiologie de Lorraine et la Fédération Française de Cardiologie.

Des changements dans la gouvernance de Cœur et Santé et Cœur en Marche

« Au terme de cette assemblée, comme je l’ai indiqué au bureau lors de sa réunion du mercredi 24 août, pour des raisons de santé, je vais mettre fin à mes fonction de responsable du Club Cœur et Santé que j’occupe depuis l’assemblée générale du 18 octobre 2001.

Je reste membre du bureau de Cœur et Santé, membre du CA de l’Association de Cardiologie de Lorraine, ainsi que de Cœur en Marche.

Michel Antoine que j’ai sollicité a accepté de me succéder (en attendant une relève plus jeune) et je l’en remercie vivement. Cette proposition a été validée par le bureau. Arrivé au club en 2009, Michel s’y est rapidement investi, d’abord dans l’organisation des marches puis dans celle des Parcours du Cœur. Après s’être formé, il a créé la marche nordique en 2011 à l’occasion de la semaine du Cœur qui était alors plus tardive qu’actuellement. Il est également présent lors de chaque séance de gymnastique et lors des sorties en vélo. C’est dire s’il connaît bien le club.

Pour le Club, le défi des années à venir c’est d’effacer les effets des années Covid et de continuer à se développer afin de retrouver les adhérents qui nous ont quittés, mais aussi d’en attirer d’autres comme nous l’avons déjà fait ces dernières semaines. Il nous faut offrir davantage d’activités aux personnes qui travaillent, donc le samedi ou le dimanche. Cela ne pourra pas reposer sur quelques personnes et nous devons nous appuyer sur la richesse de notre bénévolat afin de pouvoir offrir davantage de créneaux les fins de semaine.

Je souhaite que 2021-2022 soit l’année d’un nouveau départ pour le club, faite d’activités toujours aussi nombreuses, mais aussi de moments de convivialité. C’est à chacun d’entre nous d’en être un acteur. »

Retrouvez dans son intégralité ce rapport voté à l’unanimité : Rapport moral-Assemblée générale 2021

Rapport financier par Jean-Paul Besombes

Vu le peu d’activités, le bilan est excédentaire de 1823 euros. Ce qui a permis d’exonérer de cotisation pour 2021-2022 les 144 adhérents de l’année 2020-2021 qui souhaitaient poursuivre leurs activités.

Cette réduction s’accompagne de la prise en charge par la Fédération Française de Cardiologie de l’assurance pour les activités physiques, ce qui a réduit de 50% le coût du renouvellement des adhésions à Cœur et Santé et Cœur en Marche pour l’année 2021-2022.

Ce rapport a également été voté à l’unanimité.

Rapport d’activité présenté par Michel Antoine

Bien entendu 2020-2021 fut à nouveau une « petite » année avec moins de 4 mois de fonctionnement et l’annulation d’actions majeures du club comme la Semaine du Cœur de septembre, les formations aux gestes qui sauvent, en particulier pour les scolaires en novembre, les Parcours du Cœur au printemps et une randonnée cycliste de 4 jours en septembre.

Malgré cela le bureau a continué à travailler et s’est réuni à trois reprises : le 9 juillet et le 3 septembre 2020 ainsi que le 16 avril 2021.

Conséquence de la baisse d’activité, le bilan du bénévolat fait bien entendu apparaître une diminution avec 796 heures (valorisées à 25 872 euros, selon les critères de la FFC) contre 4068 heures en 2018-2019, dernière année avant le Covid (valorisées à 107 884 euros).

Tout comme l’intervention du cardiologue (voir ci dessous), le rapport d’activité est détaillé dans le diaporama ci-joint. Assemblée Générale 2021-Bilan année 2020-2021-Synthèse

Actualités de la Fédération Française de Cardiologie et de l’Association de Cardiologie par Jean-Louis Bourdon

Le cardiologue du club a rappelé que Cœur et Santé est un club qui propose des activités physiques adaptées, en particulier aux cardiaques, ainsi que d’autres actions qui découlent des cinq missions statutaires de la FFC.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.