Search
mercredi 20 oct 2021
  • :
  • :

Fête de la Science : le projet Urbanloop présenté aux élèves du lycée Baumont

image_pdfimage_print

Conférence_Urbanloop_Fête_de_la_Science (3)

Environ 300 élèves des classes de Premières et Terminales des filières Générales, Technologiques et Professionnelles du lycée Georges-Baumont ont assisté ce mercredi matin, à l’Espace Georges-Sadoul, à une conférence de Julien Lang dans le cadre de la Fête de la Science.

Le lycée d’enseignement polyvalent étant labellisé « Lycée de l’Innovation », c’est à ce titre que l’établissement participe chaque année à la Fête de la Science. Ingénieur diplômé de Grenoble INP, Julien Lang est revenu sur son parcours scolaire et professionnel ce matin, avant de présenter aux lycéens le projet Urbanloop.

Urbanloop étant un projet de transport urbain qui se veut révolutionnaire, sur lequel Julien Lang travaille actuellement avec d’autres ingénieurs. Concrètement, Urbanloop est un nouveau moyen de transport urbain sur rail, individualisé et autonome notamment grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle. Le transport des voyageurs se faisant au moyen de capsules pouvant accueillir 2 personnes maximum, qui n’utilisent pas de batteries pour fonctionner puisqu’elles sont directement alimentées par les rails. Ce qui porte le coût de voyage au kilomètre à seulement 0,047 centimes d’euro. « Un record mondial » précise Julien Lang.

Parmi les autres caractéristiques notables de Urbanloop, on retiendra que le projet a été pensé pour toujours circuler à une vitesse optimale, mais aussi supprimer les temps d’attente avec des capsules toujours disponibles. Le projet a également été pensé pour supprimer les correspondances, grâce à un système de boucles interconnectées. L’un des objectifs de Urbanloop étant de limiter les véhicules individuels en centre-ville, tout en étant complémentaire des transports en commun déjà existants. Quant au déploiement du projet, qui nécessite l’aménagement d’un réseau dédié, leurs concepteurs tablent sur 2024 et les Jeux Olympiques de Paris… à la condition que la troisième levée de fonds soit un succès. Le tout en sachant qu’il existe un lien entre ce projet ambitieux, « révolutionnaire » selon Julien Lang, et Saint-Dié-des-Vosges. Car la carrosserie des capsules de transport a été conçue à l’InSIC, l’école d’ingénieur déodatienne.

Comme l’a souligné le proviseur du lycée Georges-Baumont Eric Bogeat en préambule de la conférence, en s’adressant aux élèves, « le but de cette rencontre avec Julien Lang n’est pas de vous vendre Urbanloop, mais de vous donner envie de vous orienter vers des métiers techniques et de la Science. Pour que ce type de projet puisse accélérer la transition vers de nouveaux modèles écologiques et énergétiques, ainsi que de vers de nouveaux modèles de mobilités urbaines et extra-urbaines, il faut des ingénieurs et il faut de l’industrie. Vous avez donc toute votre place dans l’industrie du futur. Soyez conscients que vous êtes des privilégiés d’assister à cette conférence. »

Le lycée Georges-Baumont, l’InSIC et l’IUT de Saint-Dié-des-Vosges ont la volonté commune de s’associer pour fonder une nouvelle communication sur le continuum de formation proposées par les 3 établissements, qui vont du Bac -3 au Bac +5. Des formations orientées vers les formations scientifiques et techniques, tournées vers les entreprises.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.