Search
mercredi 1 déc 2021
  • :
  • :

Sensibiliser au réchauffement climatique à travers un escape game

image_pdfimage_print

Escape_Game_Lycée_Georges-Baumont (8)

Alors qu’elle vient d’hériter de son grand-père, sagard dans les Vosges, Margot ne donne plus de nouvelles depuis une quinzaine de jours. Pour la retrouver, son bureau – fictif – à l’ONF de Saint-Dié-des-Vosges regorge d’indices… et détient peut-être même la clé du mystère.

C’est à partir de ce synopsis que des élèves du lycée Georges-Baumont ont pris part à un escape game ces dernières semaines. Installé dans l’une des salles du CDI de l’établissement, les lycéens qui le souhaitaient pouvaient partir à la recherche de Margot, répartis par petits groupes.

Conçu par Odeline Dallongeville et prêté au lycée déodatien par l’association « Il est encore temps en Déodatie », cet escape game a pour objectif de sensibiliser le public aux problématiques liées au réchauffement climatique, notamment son impact sur la faune et la flore des Vosges. Et ce de manière ludique, avec un cheminement d’énigmes menant à la conclusion du jeu en environ une heure.

Tous les éléments de la pièce – ou presque – fournissent des indices ou des codes pour ouvrir des cadenas. Un lecteur MP3 relié à une enceinte permet par exemple d’écouter un message de la protagoniste disparue, ou des calques superposés sur une carte permettent d’obtenir un code… mais aussi de se rendre compte des éventuelles conséquences du réchauffement climatique si rien n’est fait. Un escape game qui constitue une manière ludique d’aborder un enjeu majeur de ces prochaines années et décennies.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.