Search
mardi 30 nov 2021
  • :
  • :

Vosges – Un patient de 95 ans sans « Pass sanitaire » refoulé à l’entrée de l’hôpital

image_pdfimage_print
hop1

(Archive)

Depuis le 9 août dernier, un « Pass sanitaire » est demandé aux patients, accompagnants et visiteurs pour accéder aux hôpitaux, en dehors des services d’urgences notamment. Le 23 octobre, Dominique Humbert et Annie Aucante ont rédigé une « Lettre ouverte aux citoyens de ce pays » pour raconter l’histoire d’un homme de 95 ans parti de La Bresse pour l’hôpital Emile Durckheim à Épinal qui se serait vu refuser l’accès à l’établissement car ne pouvant présenter le document demandé. 

Il ne s’agirait que de l’application de la loi. Mais pour les deux vosgiens, rédacteurs du texte ci dessous, cette situation est inacceptable et « la loi n’interdit pas le discernement, l’évaluation éclairée des faits et des décisions empreintes d’humanité ». Voici la lettre publiée sur le site www.enpassantparmalorraine.fr :

« Hôpital Emile Durckeim d’Epinal , inoui mais authentique : un patient très âgé refoulé à l’entrée

Notre oncle, âgé de 95 ans parti de La Bresse en VSL pour une consultation d’urologie, à l’hôpital Emile Durckeim d’Épinal , se voit interdire l’accès dans les services au motif qu’il ne peut présenter un passe sanitaire. Notre oncle qui venait déjà de passer plus de 5 semaines dans deux hôpitaux, porteur d’une sonde urinaire, avait rendez-vous afin d’évaluer le traitement qui lui avait été prescrit, l’urologue devant décider si la sonde devait être maintenue en place ou non. La consultation n’était donc pas sans conséquence, et le refus de voir ce patient, s’apparente à un refus de soin. Un acte incompréhensible de la part d’un médecin spécialiste. Le patient a donc dû rebrousser chemin, 120 km aller retour pour rien ! Le conducteur VSL qui l’accompagnait a eu beau insister auprès de l’hôpital et du médecin, mettre en avant l’âge de la personne qu’il transportait, sa fatigue et le stress généré : rien n’y a fait. Cet homme de 95 ans en situation de faiblesse fut renvoyé chez lui sans le moindre égard, comme un malpropre.

On peut légitimement s’interroger sur le niveau d’inhumanité de ce médecin et du système qui l’actionne et auquel il se soumet sans aucun discernement.

La suite de l’article : https://remiremontinfo.fr/2021/10/vosges-patient-de-95-ans-pass-sanitaire-refoule-a-lentree-de-lhopital/




13 réactions sur “Vosges – Un patient de 95 ans sans « Pass sanitaire » refoulé à l’entrée de l’hôpital

  1. Seb

    Le diable est sans pitié. La Bible dit que ce qui a été sera : Néron avait déjà persécuté fortement les chrétiens en disant qu’ils étaient les responsables d’un gros incendie à Rome. Ca me fait penser à ce que nous voyons aujourd’hui. On cherche des boucs émissaires.

    répondre
  2. Patboni

    C’est absolument honteux !
    Refus de soins à une personne sous traitement et vulnérable cela va chercher loin.
    Il y aura plus d’un procès et plus d’un scandale liés à cette gestion complètement ubuesque de la covid 19.

    répondre
    1. bob le preux.

      Le vrai scandale est que ce monsieur se soit non vacciné,et sans aucun test à l’entrée d’un hôpital .
      Imaginons qu’il contamine des personnes saines et que cela entraine leur décès ..

      répondre
  3. Eleborre

    Cette nouvelle me laisse sans voix ! Honte à la France d’édicter de telles lois et honte à ceux qui les appliquent sans aucune humanité. Sous le régime de Vichy les fonctionnaires aussi étaient aux ordres, la suite de l’histoire ce sont les résistants qui l’ont fait, avec leur conviction et leur courage. Ne voyez-vous pas le monde qui se profile devant nos yeux ? Réveillez-vous tant qu’il est encore temps !

    répondre
    1. Houlà.

      Il est scandaleux que l’on doive être titulaire d’un permis de conduire pour conduire une voiture sur nos routes.
      Quelle atteinte à nos libertés essentielles.

      répondre
    2. xlpc

      comparer Vichy et ses crimes avec les mesures sanitaires actuelles est indigne surtout par rapport à ceux qui ont donné leur vie pour notre liberté.
      Allez en Hongrie (oui les copains du RN) ou en Russie voire en Asie pour comprendre ce qu est une administration aux ordres de l arbitraire.
      Les vrais résistants d’aujourd hui en France sont ceux qui se remuent pour bosser et se mettre au service des autres pour tenter de maintenir le pays debout malgré tous les fainéants, gilets jaunes, populistes, démagos, assistés et extremistes (patriotes mon oeil) de tout poil.
      C’est à vous de vous réveiller !

      répondre
      1. Xentrix

        C’est vous qui êtes indigne des gens qui ont donné leur vie face au régime de Vichy.

        Ce régime est né de la collaboration, sans collaboration il n’aurait jamais vu jour. Résister dans ce contexte est un acte héroïque et les gens aujourd’hui qui risquent leur vie en se voyant refuser l’accès aux hôpitaux sont faits du même bois ne vous en déplaises.

        Vous pointez des exemples plus « totalitaire » comme si l’autoritarisme d’état n’était pas ce qui menait au totalitarisme, écoutez les témoignages des gens sur les revirements de régime et vous serez surpris.

        répondre
        1. Bingo.

          Quel laius pour des clopinettes…
          Tout le monde sait que l’acces aux hopitaux doit se faire avec un pass sanitaire ( sauf urgences non programmées ).
          à defaut d’etre vacciné, ce monsieur, qui venait en soins programmés, avait donc tout loisir de passer prealablement un test PCR ou antigenique.
          Si il ne l’a pas fait, c’est un logique retour direct à la casa .

          répondre
  4. cricri

    en quoi cet exemple évoqué par des quidam sans représentativité est il généralisable? Est il seulement véridique?
    je vais à l’hopital tous les jours et n’ai jamais constaté de telles dérives.

    répondre
  5. HONTE !!!

    QUELLE HONTE !!! Comment peux t’on laisser des personnes de cet âge être refoulé ? Pour ma part et comme pour bien d’autres : C’EST INADMISSIBLE !!!!!!!!!!!!!!!! Maman a également été confrontée à la presque identique situation à l’hôpital St-Charles de St-Dié !!! Agée de 82 ans et attendue par l’ophtalmologiste, maman a dû quitter les lieux malgré l’insistance du chauffeur de taxi auprès du personnel soignant !
    QUE CE GENRE DE SITUATION CESSE !!! ET POUR DE BON !!!

    répondre
    1. bob le preux.

      La règle du jeu est pourtant extrêmement claire.
      Sauf soins urgents, il est nécessaire de presenter un pass sanitaire pour accéder à un hôpital.
      Ce qui veut dire soit être entièrement vacciné, ou pour les anti vaxx de pouvoir presenter un test recent.
      C’est vous qui êtes la vraie HONTE de ne rien avoir prévu pour votre maman .

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.