Search
jeudi 9 déc 2021
  • :
  • :

Conférence : « Les Vosgiens dans les expéditions de l’armée française en Europe entre 1918 et 1925 Ce samedi 20 novembre au musée Pierre-Noël

image_pdfimage_print
Conférence_Temps_de_Guerre_MPN

Chasseurs alpins en Haute-Silésie en 1921 (fond BNF)

Dans le cadre de la commission Temps de Guerre de la Société Philomatique Vosgienne, Axel Balland animera une conférence intitulé « Les Vosgiens dans les expéditions de l’armée française en Europe entre 1918 et 1925 » qui aura lieu au musée Pierre-Noël de Saint-Dié ce samedi 20 novembre à 14h. Entrée libre. Pass sanitaire demandé à l’accueil du musée.

« Après la Grande Guerre, l’armée française mènent de nombreuses interventions en Europe pour faire appliquer sur le terrain les clauses du traité de Versailles en particulier en Haute-Silésie (actuellement en Pologne) entre 1920 et 1922, dans le Mémel entre 1920 et 1923, dans le Schleswig au Danemark en 1920. Ces opérations consistent au maintien de la paix et à l’encadrement d’opérations de votes dans le cadre de plébiscite.

Il y a également, l’expédition de la Ruhr en Allemagne entre 1923 et 1925 qui avait pour but de s’emparer de cette région industrielle allemande dans le but de recouvrer les réparations que l’Allemagne devait payer afin de financer la reconstruction de la France. D’autres militaires français combattent le bolchévisme notamment en Hongrie face aux partisans de Bela Kun et font partie de missions charger d’appuyer et conseiller les jeunes armées nationales se battant contre l’armée rouge tel que la mission militaire française en Pologne dirigé au début par le général Henrys natif de Neufchâteau, et dont a fait partie le jeune capitaine De Gaulle. La France était à cette période le « gendarme de l’Europe ».

Dans les opérations militaires françaises en Europe, on retrouve de nombreux Vosgiens qui ont pris part à ces expéditions. On retrouve le 10e Bataillon de Chasseurs à Pied anciennement en garnison à Saint-Dié engagé en Haute-Silésie et le 21e BCP en garnison à Gérardmer en 1920  qui était présent dans le Memel. A l’occasion du centenaire de ces expéditions oubliées, l’historien présentera le contexte géopolitique de cette période, la présence de l’armée française dans ces régions de l’Europe, le parcours individuel de militaires vosgiens ayant pris part à ces opérations militaires. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.