Search
lundi 24 jan 2022
  • :
  • :

Lorraine – Un conducteur contrôlé à 213 km/h sur l’A31

image_pdfimage_print
Grand_Excès_Vitesse_A31

(Photographie Gendarmerie de Meurthe-et-Moselle)

Les gendarmes du Peloton Motorisé – PMO – de Colombey ont intercepté, ce dimanche sur l’A31, un conducteur hollandais qui circulait à grande vitesse… malgré des conditions météo hivernales, avec des chutes mêlées de pluie et neige.

Contrôlé à 231 km/h (retenu 202 km/h), soit bien au-dessus de la limite de 110 km/h, son permis de conduire a fait l’objet d’une rétention. De plus et jusqu’à nouvel ordre, il n’a plus le droit de conduire sur le territoire français. L’individu a fait l’objet d’une consignation de 750 euros, et son véhicule a été placé en fourrière judiciaire.

J.J.




7 réactions sur “Lorraine – Un conducteur contrôlé à 213 km/h sur l’A31

  1. LM88

    Et à quand une harmonisation européenne pour annuler des points de permis dans tous les pays de l’Union européenne, afin d’écarter ces abrutis de la route ?!
    Et pas seulement le véhicule en fourrière, mais une confiscation !

    répondre
  2. ???

    Il doit être interdit de conduire dans son pays également . Il rentre chez lui , paye l’amende et …… En Europe vous avez raison tous les permis ne sont pas à point . Pour certains il suffit de payer l’amende et basta .

    répondre
  3. FanFan88

    Hé là ça va on se détend un peu les juges!!! C’était sur l’autoroute pas en agglomération! C’est pas dit qu’il roule comme ça en permanence quand même…. Il a prit une bonne leçon, on ne va pas l’abattre quand même…

    répondre
  4. staniy

    Oui un peu de calme
    facile de faire les picados quand le taureau a un genou à terre

    Mais les premiers à pleurer en cas de verbalisation pour un oubli soit disant anodin

    Ce PAUVRE Hollandais a eu un petit manque d’attention
    il n’a pas vu son compteur ….

    Ne soyons pas les moutons que notre cher gouvernement, qui au demeurant fait parfois des écarts bien plus répréhensibles, cherche à nous faire devenir par des répressions sans cesse plus contraignantes

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.