Search
mercredi 1 déc 2021
  • :
  • :

Vosges – Un week-end spécial Art contemporain

image_pdfimage_print
musee-art-ancien-et-contemporain-PhèdredeDenisPondruelMUDACC2935

(Photographie Vosges Mag)

A Epinal, Samedi 20 et dimanche 21 novembre, le MUDAAC, (musée d’art ancien et contemporain) propose un rendez-vous dédié à l’art contemporain et à la création artistique actuelle. Une occasion de (re)découvrir le temps d’un week-end la collection d’art contemporain du MUDAAC, unique en Lorraine. 

Samedi, participez à une conférence de Denis Pondruel dont l’oeuvre « Phèdre » est actuellement présentée sur le parvis du musée dans le cadre de l’exposition « Extension du domaine de la danse », initiée par La Lune en Parachute.
Les volumes proposés par l’artiste, s’ils sont cubiques, avec des « portes » et des « fenêtres », ne sont pas de simples architectures, et encore moins des espaces « pénétrables ». Les constructions qui en résultent sont des architectures mentales, semblables à des cerveaux, parcourues de couloirs, d’escaliers, de chambres et habitées par des mots.

Vous aurez également la possibilité de suivre une visite guidée autour de la collection d’art contemporain du musée constituée à la fin des années 1970 et représentative des grands mouvements européens et américains de ces 60 dernières années : Art conceptuel, Art minimal, Pop Art, Nouveau Réalisme, Arte Povera…

Dimanche, assistez à la performance sonore « UNIVERSUM » du duo d’artistes plasticiennes LES TROTTEUSES. Ce duo développé en 2008 par les artistes Anne Moirier et Aurélie Pertusot se définit comme des joueuses de radio-réveil. Elles créent des installations et des performances sonores en composant avec un orchestre de réveils mécaniques et électroniques. Élaborées à partir d’une collection de 200 alarmes, leurs compositions acoustiques produisent une musique polyphonique minimale et hypnotique caractérisée par la répétition, la superposition et le mouvement. Basée sur un dispositif circulaire, la pièce met en mouvement des alarmes sélectionnées pour leurs proximités sonores en explorant l’effet Doppler.

Une conférence autour d’une d’une oeuvre de Gina Pane, récemment acquise par le MUDAAC sera également proposée par Thierry Dechezleprêtre, conservateur en chef du patrimoine et responsable de la conservation départementale. Gina Pane a souhaité très tôt inscrire son œuvre dans une réflexion sur la fragilité de notre environnement naturel, de la transformation irrémédiable du monde et des paysages causée par le développement industriel, l’urbanisation, l’agriculture intensive mais aussi la guerre et les tensions politiques. C’est en 1968 que l’artiste débute son triptyque « Terre protégée ». Sur un lit de terre arable dans la campagne italienne, Gina Pane installe 120 structures de bois reliées par des ceintures de chanvre et orientées par rapport aux points cardinaux. Sous chacun des plots, est placé un petit sachet de graines dans le but de préserver les richesses de la terre nourricière. Ces photographies, récemment acquises, font écho à une œuvre déjà présente dans les collections du musée : « Le Riz n°1 » (1970) qui évoque un « fragment » de rizière, une nourriture universelle menacée par les hommes et les luttes idéologiques.

Gratuit. Sur réservation.

Samedi 20 novembre :
15h30 : conférence  » Architectures mentales « , Denis Pondruel
16h : visite « Découverte de la collection art contemporain du MUDAAC »

Dimanche 21 novembre :
15h et 17h (durée : 25 min.) : performance  » UNIVERSUM « , Les Trotteuses
15h30 : conférence  » Une acquisition récente : Terre protégée de Gina PANE (1939-1990) « , Thierry Dechezleprêtre

MUDAAC

1, place Lagarde à Epinal

03 29 82 20 33

Source : www.vosgesmag.fr




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.