Search
dimanche 23 jan 2022
  • :
  • :

Inauguration d’un Service d’Appui à la Publicité Foncière, un service public relocalisé à Saint-Dié-des-Vosges

image_pdfimage_print

Inauguration_SAPF_SDDV (4)

Le Service d’Appui à la Publicité Foncière – SAPF – de Saint-Dié-des-Vosges a été inauguré ce mardi matin par Jean-Marc Leleu, directeur départemental des finances publiques, le maire David Valence et le sous-préfète Carole Dabrigeon. Concrètement, le SAPF est ce qui garantit la propriété immobilière car toute acquisition, vente ou transmission de bien fait l’objet d’une publicité auprès de ce service.

Installé dans les locaux du centre des finances publiques de la place de l’Europe-Valéry-Giscard d’Estaing, ce service est un exemple de l’actuelle démarche nationale de relocalisation des administrations dans des villes moyennes. Une démarche engagée depuis 2019. L’ouverture de ce service représente 30 emplois sur le ressort de Saint-Dié-des-Vosges. Le dossier de candidature d’Epinal ayant également été retenu, cette démarche de relocalisation représente au total 80 emplois dans les Vosges. Les 2 communes vosgiennes sont parmi les 66 villes sélectionnées à l’échelle du pays à bénéficier de relocalisations de services de la Direction Générale des Finances Publiques – DGFIP. Jusqu’en 2026, 2500 emplois seront ainsi transférés progressivement dans ces villes.

Pour Jean-Marc Leleu, « tout le monde est gagnant avec ces relocalisations. Les collectivités voient arriver un service sur leur territoire, les agents quittent un environnement assez urbain pour se retrouver dans des contrées moins chères et plus accueillantes. Cela permet également à l’administration d’occuper des locaux pour un coût beaucoup moins important qu’en Région Parisienne. »

L’arrivée d’un SAPF à Saint-Dié-des-Vosges constitue, selon David Valence, « une double opportunité. C’est une opportunité pour les les villes moyennes, que nous avons su saisir lors de l’appel à candidatures lancé par le Ministère des Comptes Publics. Cette opportunité a été rendue possible grâce au numérique, qui est une vraie chance pour des territoires comme le notre. C’est aussi une opportunité pour l’Etat de vivre des locaux disponibles sur tout le territoire national. Dans le contexte actuel de redynamisation des villes moyennes, on a candidaté sur un autre mouvement de décentralisation pour pouvoir accueillir à l’avenir d’autres services décentralisés de l’Etat. »

A propos de ce contexte, pour rappel Saint-Dié-des-Vosges est l’une des 222 villes du pays à bénéficier du programme « Action Coeur de Ville ». Ce programme national de redynamisation des villes moyennes avait été lancé par le président Emmanuel Macron le 18 avril 2018, lors de sa visite en terres déodatiennes.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.