Search
mercredi 7 déc 2022
  • :
  • :

Région – L’ARS Grand Est demande à tous les établissements de santé de réactiver le plan blanc

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Depuis plusieurs semaines, la région Grand Est est confrontée à une intensification de la circulation virale. Face à la montée de la pression sur le système de soins régional, l’ARS Grand Est demande à tous les établissements publics et privés de la région, de réactiver leur plan de mobilisation interne « Plan blanc » et d’utiliser de façon coordonnée tous les leviers à leur disposition.

L’intensification de la circulation virale en Grand Est se poursuit au cours de la semaine 48 (du 29 novembre au 05 décembre) dans tous les départements de la région. 24 664 nouveaux cas Covid-19 ont été diagnostiqués contre 17 255 la semaine précédente (+43%). Le taux d’incidence atteint désormais 447/100 000 habitants, soit l’équivalent du pic épidémique de la 2ème vague à l’automne 2020. Toutes les classes d’âge sont concernées.

Conséquence de cette circulation intense du virus, les hospitalisations pour Covid continuent à croître fortement y compris en soins critiques où 240 patients sont désormais hospitalisés, soit plus 50 % en une semaine.

Dans ce contexte, la réactivation généralisée des plans blancs donne la latitude aux directeurs d’établissements, en lien avec leur communauté médicale, et de façon concertée avec l’ensemble des établissements sanitaires publics et privés du même territoire dans le cadre d’un plan d’action territorial, de mobiliser immédiatement tous les moyens dont ils disposent en cas d’afflux de patients ou pour faire face à une situation sanitaire exceptionnelle : augmenter les capacités en lits pour les malades Covid-19, le cas échéant en priorisant les activités et en déprogrammant de façon coordonnée les activités non prioritaires, et réorganiser les plannings des personnels pour assurer la continuité des soins.

L’Agence Régionale de Santé impulse, anime et suit ces plans d’organisation territoriaux opérationnels pour coordonner ces travaux territoire par territoire. Il s’agit en effet de :

  • mettre en œuvre la stratégie territoriale graduée de prise en charge des patients COVID-19 et non Covid en veillant à adapter les parcours, en lien avec les autres acteurs, professionnels de ville et acteurs médico-sociaux,
  • mettre en œuvre le plan de réarmement pour les capacités de réanimation,
  • garantir la mobilisation des équipes médicales et paramédicales pour assurer la prise en charge des patients (redéploiements de professionnels, formation des renforts…),
  • s’assurer de la mise à disposition des matériels et équipements nécessaires.

Afin de faire face à cette nouvelle vague d’hospitalisation liée à la Covid, l’ARS, avec tous ses partenaires, met en œuvre une réponse collective et solidaire sur le territoire afin de garantir un égal accès aux soins à toute la population.
L’ARS tient à rappeler que l’activation du plan blanc ne doit pas conduire à renoncer aux soins et invite notamment les personnes souffrant d’une maladie chronique nécessitant une prise en charge régulière à consulter en cas de besoin.
L’ARS Grand Est exprime ses remerciements et sa reconnaissance à l’ensemble des professionnels de santé et aux établissements pour leur nouvelle mobilisation dans cette période extrêmement difficile.

Face à la circulation active du virus, continuons à appliquer les gestes barrière :

  • Port du masque dans tous les lieux où c’est obligatoire et/ou quand la distance recommandée avec la personne voisine ne peut pas être respectée. Ou encore en présence de personnes fragiles.
  • Aération des espaces clos
  • lavage des mains,
  • en cas de symptômes, consulter immédiatement votre médecin, l’isolement préventif est recommandé

Depuis plusieurs semaines, la région Grand Est est confrontée à une intensification de la circulation virale. Face à la montée de la pression sur le système de soins régional, l’ARS Grand Est demande à tous les établissements publics et privés de la région, de réactiver leur plan de mobilisation interne « Plan blanc » et d’utiliser de façon coordonnée tous les leviers à leur disposition.

L’intensification de la circulation virale en Grand Est se poursuit au cours de la semaine 48 (du 29 novembre au 05 décembre) dans tous les départements de la région. 24 664 nouveaux cas Covid-19 ont été diagnostiqués contre 17 255 la semaine précédente (+43%). Le taux d’incidence atteint désormais 447/100 000 habitants, soit l’équivalent du pic épidémique de la 2ème vague à l’automne 2020. Toutes les classes d’âge sont concernées. Conséquence de cette circulation intense du virus, les hospitalisations pour Covid continuent à croître fortement y compris en soins critiques où 240 patients sont désormais hospitalisés, soit plus 50 % en une semaine. Dans ce contexte, la réactivation généralisée des plans blancs donne la latitude aux directeurs d’établissements, en lien avec leur communauté médicale, et de façon concertée avec l’ensemble des établissements sanitaires publics et privés du même territoire dans le cadre d’un plan d’action territorial, de mobiliser immédiatement tous les moyens dont ils disposent en cas d'afflux de patients ou pour faire face à une situation sanitaire exceptionnelle : augmenter les capacités en lits pour les malades Covid-19, le cas échéant en priorisant les activités et en déprogrammant de façon coordonnée les activités non prioritaires, et réorganiser les plannings des personnels pour assurer la continuité des soins.

L’Agence Régionale de Santé impulse, anime et suit ces plans d’organisation territoriaux opérationnels pour coordonner ces travaux territoire par territoire. Il s’agit en effet de :

  • mettre en œuvre la stratégie territoriale graduée de prise en charge des patients COVID-19 et non Covid en veillant à adapter les parcours, en lien avec les autres acteurs, professionnels de ville et acteurs médico-sociaux,
  • mettre en œuvre le plan de réarmement pour les capacités de réanimation,
  • garantir la mobilisation des équipes médicales et paramédicales pour assurer la prise en charge des patients (redéploiements de professionnels, formation des renforts…),
  • s’assurer de la mise à disposition des matériels et équipements nécessaires.
Afin de faire face à cette nouvelle vague d’hospitalisation liée à la Covid, l’ARS, avec tous ses partenaires, met en œuvre une réponse collective et solidaire sur le territoire afin de garantir un égal accès aux soins à toute la population. L’ARS tient à rappeler que l’activation du plan blanc ne doit pas conduire à renoncer aux soins et invite notamment les personnes souffrant d’une maladie chronique nécessitant une prise en charge régulière à consulter en cas de besoin. L’ARS Grand Est exprime ses remerciements et sa reconnaissance à l’ensemble des professionnels de santé et aux établissements pour leur nouvelle mobilisation dans cette période extrêmement difficile.

Face à la circulation active du virus, continuons à appliquer les gestes barrière :

  • Port du masque dans tous les lieux où c’est obligatoire et/ou quand la distance recommandée avec la personne voisine ne peut pas être respectée. Ou encore en présence de personnes fragiles.
  • Aération des espaces clos
  • lavage des mains,
  • en cas de symptômes, consulter immédiatement votre médecin, l’isolement préventif est recommandé



3 réactions sur “Région – L’ARS Grand Est demande à tous les établissements de santé de réactiver le plan blanc

  1. Michel

    Merci aux personnes non vaccinés et à ce qui ne respecte pas les gestes barrières
    Et à tous les abrutis qui manifestent tous les week-ends contre le pass sanitaire

    répondre
  2. Tonton Reporter

    MDR… pourquoi ???, Primo l’ARS (Gd. Est) est composée de + de 800 personnes !!! soit 80 par département, c’est vraie la France est riche, aucune dette. Secundo: qui à supprimé des milliers de lit ???.Tertio; au risque de me répéter, et ce que la presse refuse de parler, le taux de mortalité est aux niveau des années 2018,2019, soit 300 décès par mois, il suffit de consulter les archives, mais l »administration manque surement de personnel… Pour les grincheux je tiens à disposition les chiffres sur quatre ans… l’organigramme de l’ARS…etc… surtout porter vous bien…

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.