Search
lundi 24 jan 2022
  • :
  • :

Vosges – Votez pour le sportif de l’année et l’espoir de l’année

image_pdfimage_print
merite

(Photographie Vosges Mag)

Vous pouvez élire le sportif de l’année et l’espoir de l’année ! Les votes sont désormais ouverts sur le site http://meritesportif.vosges.fr. Le vote s’achèvera le 19 décembre à minuit. Il est possible de voter une fois par 24 h. Les résultats seront à découvrir en direct sur Vosges Télévision le lundi 20 décembre lors de la cérémonie du Mérite Sportif 2021, animée par Laurie Delhostal, grand Reporter et à retrouver dans l’édition du 21 décembre de Vosges Matin et bien entendu sur Vosges MAG !

Organisée par le Conseil départemental des Vosges, la cérémonie du Mérite Sportif rassemble chaque année les représentants les plus méritants du sport vosgien autour d’une ambition partagée : « favoriser la visibilité de l’excellence sportive vosgienne ».

Pour le sportif de l’année, votre choix pourra se porter sur : 

  • Clémence Beretta (marche athlétique) : la saison de la marcheuse romarimontaine aura été marquée par un record vieux de 20 ans qu’elle a battu lors des championnats de France le 27 juin dernier à Angers sur le 10km, s’octroyant par là même son premier titre national sénior. Quelques mois plus tard, Clémence Beretta devient également championne de France du 20 km. Même s’il faudra encore faire baisser les chronos, la sociétaire de l’Athlé Vosges Entente Club, désormais entraînée à distance par l’ancien champion du monde Gérard Lelièvre et qui se prépare au quotidien avec son père dans les Vosges, a le regard tourné vers les championnats du monde 2022 et les JO de Paris 2024.
  • Mathieu Biazizzo (canoë-kayak) : Une médaille d’or par équipes lors des championnats du monde de Bratislava qui atténue la déception de n’avoir été que remplaçant aux JO de Tokyo. Le kayakiste Mathieu Biazizzo n’a rien lâché cette année, malgré quelques vents contraires. A 30 ans, le slalomeur du GESN a également enrichi son palmarès avec un podium en coupe du monde (3ème place à Prague) et un quatrième titre de champion de France.
  • Fabien Claude (biathlon) : l’année de l’installation au sein de l’élite mondiale pour le biathlète Fabien Claude. A 26 ans, le bassurois est monté à 2 reprises sur le podium, en Autriche puis en Finlande. A noter encore sa 12ème place en poursuite lors des championnats du monde de Pokljuka (Slovénie). Le cadet de la fratrie finit également 19ème du classement de la coupe du monde, dans une discipline de plus en plus relevée.
  • Delphine Claudel (ski de fond) : Elle est simplement la 3ème française dans l’histoire de sa discipline à être montée sur un podium de coupe du monde ! La fondeuse bressaude Delphine Claudel confirme, à 25 ans, sa montée en puissance. Sa 3ème place sur la mass-start du Mont Cermis en Italie en toute fin de saison la situe dans le gotha international. En témoigne également sa 7ème place du skiathlon aux championnats du monde d’Oberstdorf (Allemagne). Confirmation attendue lors des Jeux de Pékin…
  • Romain Febvre (motocross) : Il fêtera ses 30 ans le 31 décembre prochain et est passé tout près de s’offrir un 2ème sacre mondial en MXGP. Le pilote originaire de Dogneville Romain Febvre a vécu un drôle d’ascenseur émotionnel en fin de saison, en abordant le dernier rendez-vous en Italie avec la plaque rouge de leader, mais en laissant finalement échapper le titre sur la dernière course au profit du champion du monde sortant, le Néerlandais Jeffrey Herlings. Partie remise, son team d’usine Kawasaki l’a prolongé jusqu’en 2023 pour aller décrocher le Graal…
  • Pauline Ferrand-Prévot (vtt cross-country) : à 29 ans, ce devait être l’année du sacre pour Pauline Ferrand-Prévot. Sacre olympique, seul titre majeur qui manque au palmarès de la vététiste de l’UC Remiremont. Rendez-vous manqué à Tokyo où PFP prend la 10ème place d’une course dominée par les Suissesses. 6ème des championnats du monde à Val di Sole, 2ème des championnats de France derrière l’étoile montante tricolore Loana Lecomte, la saison 2021 de la cycliste du Team Absolute Absalon est tout de même rehaussée par un titre de championne d’Europe.
  • Clément Noël (ski alpin) : saison contrastée pour le petit génie du slalom spécial français Clément Noël. Le natif de Remiremont visait le globe, il a dû se contenter pour la 3ème année consécutive de la 2ème place du classement final de la coupe du monde de la spécialité, la faute à de trop nombreuses sorties de pistes. Il a tout de même porté son nombre de victoires sur le circuit mondial à 8. En affichant davantage de régularité, il ambitionne cet hiver, à 24 ans, de remporter enfin la coupe du monde et de monter sur le podium olympique.

Et pour l’espoir de l’année, vous pourrez choisir entre: 

  • Paula Botet (biathlon) : Championne du monde en relais chez les juniores en Autriche, la biathlète bressaude Paula Botet, 21 ans, est également devenue championne de France U22 fin mars aux Contamines. Elle confirme en ce début de saison, avec un 1er podium en IBU cup à Idre (Suède), le 2ème circuit international, fin novembre. Trajectoire montante pour la fille de la médaillée d’or aux JO d’Albertville, Véronique Claudel.
  • Émilien Claude (biathlon) : Quatre médailles, dont 3 en or (sur la poursuite, le sprint et le relais), Emilien Claude a écrasé la concurrence lors des championnats du monde de biathlon juniors en mars en Autriche. Le benjamin de la fratrie, 22 ans désormais, s’empare même d’un titre sénior en ski-roues en devenant champion de France de sprint d’été devant le leader de la discipline, Quentin Fillon-Maillet.
  • Eléa Jouve (escrime) : Son titre de championne de France en M17 à Nîmes en juin la propulse dans une autre dimension. L’épéiste spinalienne Eléa Jouve concrétise tous les espoirs placés en elle, notamment par son maître d’armes et père. Sa progression permet aussi de faire grimper dans la hiérarchie son club de toujours, la Société d’Escrime Spinalienne.
  • Cypriane Pilloy (gymnastique) : Elle est programmée pour Paris 2024 et poursuit son ascension. Cypriane Pilloy, 15 ans, a certes vécu une saison perturbée par les blessures et les annulations de compétitions. Vice-championne de France par équipes tout de même avec le Pôle de Meaux, la gymnaste originaire d’Igney a intégré l’INSEP en restant sur les listes ministérielles, catégorie « relève ».
  • Louis Sparfel (cyclocross) : Formé à Golbey auprès de Claude Thomas, c’est l’année de la reconnaissance pour le polyvalent Louis Sparfel, qui vient de fêter ses 18 ans. 3ème des championnats de France juniors de cyclocross, il est présélectionné pour les mondiaux et pour la dernière manche de coupe du monde, 2 épreuves finalement annulées en raison de la crise sanitaire. Simple contretemps pour le désormais sociétaire du Team Sörius.
  • Antoine Thiriat (trail) : Pur produit de la section sportive de la Haie-Griselle à Gérardmer où il a commencé par la planche à voile, Antoine Thiriat a étonné tout son monde en devenant après seulement un an de pratique intensive champion de France espoir de trail à Rouffach. A 21 ans, l’étudiant en droit entend désormais se confronter à l’élite mondiale en participant à des étapes du Golden Trail Series.



Une réaction sur “Vosges – Votez pour le sportif de l’année et l’espoir de l’année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.