Search
mercredi 25 mai 2022
  • :
  • :

La Chandeleur, fête des crêpes… mais pas seulement !

image_pdfimage_print

La Chandeleur est fêtée le 2 février. Soit mercredi prochain pour cette année 2022. Aujourd’hui, la Chandeleur est avant tout l’occasion de déguster des crêpes, un moment de convivialité qui a lieu environ un mois après l’Epiphanie. Mais autrefois, cette fête populaire avait une toute autre signification. Jean-Michaël Choserot, président de l’association naturaliste et historienne BERIAN, nous en dit plus.

« Comme pour toutes les anciennes fêtes, il y a une part d’ombre. Ce dont on est certains, c’est que la Chandeleur est une fête dont les origines remontent au moins jusqu’à l’Antiquité. Elle est la première fête de la lumière, du printemps. Elle annonce le retour du soleil. C’est pour cela qu’elle est célébrée à une période où commencent à sortir les perce-neige et les krokus. A cette occasion on allumait des chandelles, qui étaient le premier feu de ce retour de la lumière. D’où le nom de Chandeleur. C’est la fête des chandelles. A noter que pour toutes les fêtes liées au printemps, il y a du feu. Car c’est aussi le cas pour le Pâques ou le 1er mai. »

Une autre symbolique liée à la Chandeleur est la fécondité. Et par extension un animal : l’ours. « Au moment de la Chandeleur, on demandait aux Dieux de féconder les champs. On fêtait aussi l’ours, car il est l’animal de la fécondité par excellence. Le mois de février était celui où il commençait à réapparaître après l’hiver. D’ailleurs, la Chandeleur s’appelait auparavant la Chandelours. Dans un document ancien que j’ai récemment consulté, j’y ai découvert une tradition locale en lien avec la fécondité. Au moment de la Chandeleur, des paysans des Vosges relevaient le plus haut possible leur pantalon en plantant le chanvre, pour que la plante pousse jusqu’à ce niveau. Après une bonne récolte, il était également de coutume de danser sur les toits la nuit de la Chandeleur. Cet aspect folklorique est plus récent, il date plutôt du Moyen-Âge. »

Chandeleur, chandelles, fécondité… mais quel rapport avec les crêpes ? « Les crêpes, de par leur forme ronde et leur couleur, représentent le disque solaire. C’est une fête païenne à l’origine, qui a été totalement récupérée ensuite par les Chrétiens. Ces derniers ont adapté la Chandeleur, mais ils ont repris l’idée originelle. »

Plus récente, une coutume associée à la Chandeleur est de faire sauter la première crêpe en tenant une pièce en Or pour apporter la richesse toute l’année. L’origine de cette pratique remonterait au Moyen Âge, à l’époque où les paysans avaient pris l’habitude d’utiliser des stocks de farine non vendus de l’année passée pour préparer des crêpes, une recette simple mais gourmande.

Et pour celles et ceux qui souhaiteraient aller plus loin, pour rappel l’association BERIAN organise une soirée sur le thème de la Chandeleur ce vendredi soir, à l’auberge de la Cholotte aux Rouges-Eaux. Toutes les informations sont à retrouver dans notre précédent article. Pour en savoir plus sur l’association BERIAN : berian.jimdosite.com, berianasso.wordpress.com et Facebook.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.