Search
vendredi 21 jan 2022
  • :
  • :

Le département des Vosges perd des habitants

image_pdfimage_print
Carte_Insee_Recensement_01

(Crédit carte Insee)

Dans une publication du 29 décembre dernier (accessible ici), l’Insee présente les résultats d’une étude portant sur les populations communales, dont les données sont issues des recensements réalisées par l’Institut en partenariat avec les communes.

Il en ressort que avec 5 556 219 habitants au 1er janvier 2019, la population du Grand Est est stable par rapport à 2013. Parmi les 9 départements qui composent la Région, seul le Bas-Rhin accentue sa progression démographique entre 2013 et 2019, par rapport à 2008 – 2013. La Haute-Marne, la Meuse, les Ardennes ainsi que les Vosges perdent en revanche des habitants plus rapidement entre ces 2 périodes, entre 0,3 et 0,5 point de pourcentage de moins par an. Une baisse due à la détérioration cumulée des soldes naturel et migratoire. L’étude de l’Insee montre également que ce sont les plus grandes aires qui gagnent des habitants, surtout les pôles comme Strasbourg.

J.J.




19 réactions sur “Le département des Vosges perd des habitants

  1. cloclo88

    Pas besoin de l’insee pour s’en rendre compte ! On le voit largement que les jeunes qualifiés partent ailleurs : les écoles se vident une à une…
    Bientôt dans les Vosges, il ne restera que les retraités, les cassos et quelques fonctionnaires pour s’occuper d’eux.

    Je vois la vie en Vosges !

    répondre
    1. Jean-Paul Petit

      Bien vu, cloclo.
      A Gérardmer, c’est déjà fait, et la population de Gérardmer est en chute libre.Plus que des vieux.
      Les Géromois sont grand-remplacés par les touristes. Si ce n’est pas du colonialisme, ça y ressemble fort.

      répondre
    2. Haxaire

      Très bonne analyse de cloclo88. Un seul petit oubli : les touristes de Gérardmer, La Bresse …
      Et plus personne pour les « border ».
      Vive les usines, les entreprises, les artisans cad les créateurs de richesse seuls capables de fixer les populations.

      répondre
  2. Lili

    Eh oui ! Bientôt il y aura des building à la mauseleine car il n est plus possible de construire..donc il faut construire en hauteur lol ..trop c est trop..merci a ceux qui ont laissé faire ça ! Chapeau bas !!

    répondre
    1. Houla.

      Notre bonne Lili à l’air de connaitre des choses sur l’evolution prochaine du PLU .
      Qu’elle n’hesite surtout pas à les partager :)

      répondre
  3. John

    Gerardmer capitale de la Belgique. il va falloir apprendre leur code de la route : ( C’est le premier qui passe qui a gagné.)
    M. Le Maire, pourriez-vous organiser des séances de code de la route pour les touristes s’il vous plaît. Merci

    répondre
    1. Ah ouais!

      Et pour les Français c’est au premier qui klaxonne . Bien heureux d’avoir les Belges pour dépenser le fric dans vos commerces !
      Les accidents habituels à Gérardmer ,que je sache après lecture des journaux, dans les carrefours avec stop , ce sont des Français et en dehors de la saison touristique . Alors John inscrivez-vous vite à une séance du code de la route et d’économie !!!

      répondre
  4. Vosges

    Mais alors, moins d’habitants… simultanément avec des constructions et lotissements à tour de bras dans les Vosges. L’équilibre sera bientôt rompu.Un gros « krach immobilier  » en vue, des entreprises du bâtiment affaiblies, là est le seule issue, me semble-t-il.Pendant ce temps, dans la capitale, ils se chient dessus!!!! C’est ça la la politique du territoire de nos élites.

    répondre
    1. Jean-Paul Petit

      Allons, cher Vosges, ce n’est pas parce que notre président se vautre dans la scatologie que vous devez l’imiter.
      Vous valez mieux que ça, voue êtes un citoyen majeur et vacciné (ou pas), en tout cas un citoyen libre et responsable, élevez vous donc au-dessus des latrines où celui-là se complaît.
      Développez plutôt votre argumentaire sur l’urbanisme et le territoire, il est tout à fait pertinent.

      répondre
  5. CBT

    Ce n’est que le début: le massif est envahi par les résidences secondaires et les prix de l’immobilier deviennent excessifs pour les jeunes qui veulent s’installer. Il n’y a pas assez d’attractivité pour les entreprises qui préfèrent s’installer près des grandes métropoles déjà très engorgées!

    répondre
  6. Wicky

    D’ accord avec Cloclo 88 les jeunes sont bien obligés de  » déserter  » ce département vieillissant , dont je fais partie d’ ailleurs Beaucoup d ‘ ex petite ville des Vosges se sont éteintes  » filières bois  » surtout ce qui à engendrer peu à peu cette migration vers des lieux plus industrialisés Meilleurs voeux pour 2022à tous les intervenants

    répondre
  7. Houla.

    Tous les departements ruraux perdent des habitants.
    Plus encore ceux qui sont mal desservis.
    La priorité des priorités pour nos politiques locaux c’est de reussir à conserver la ‘ » demi  » liaison TGV directe Paris telle qu’elle existe.
    La perdre accelererait encore la desertification.

    PS : Derriere le pipo de facade des politiques nationaux se cache une tout autre realité. Rappelons nous l’inique transfert de la chambre regionale des comptes de Lorraine d’ Epinal vers la grosse metreopole messine.

    répondre
  8. liliane

    je ne m’inquiète pas pour les villes touristiques comme la Bresse Gérardmer et Remiremont la coquette , mais ce sont les fonds de vallées qui dégustent et m’inquiètent le plus ;villages dortoirs et vieillissants ; si dans certaines on se bagarre à coup d’agrandissements et constructions de grandes surfaces ; les centres villes n’ont guère d’attractivités pour certains villages petites villes , on reconnaît la richesse d’un coin par ces commerces là on touche le fond dans certains endroits, avec des magasins de réinsertion qui envahissent certaines villes, sans compter Remiremont /Cernay /Epinal qui ramènent tout vers eux pour le commerce avec les autos on va loin nos zones commerciales plombent la vie de nos petites villes et villages . .la folie des grandeurs, la concurrence qui se fou de autres , les fossoyeurs de nos vallées : on est un tout n’oublions pas pas de jeunes plus d’enfants plus d’école plus de toubibs plus de commerces la chaines avec une loco suffocante et des wagons qui déraillent .

    répondre
  9. Lorenzo

    Bonne analyse dans l’ensemble .Puisque évoqué dans un commentaire , il nous faut rester en dehors de ces envies de dirigeants de la république faisant de la sorte à ce que les peuples se bouffent le nez , vaccinés amis , non vaccinés maudits par exemple . Laissons le délire de président en dehors de tout ,car il ne réussira pas à provoquer la discorde entre nous,et parions sur notre département .Je suis vosgien et fier de l’être , n’envisage pas de quitter le territoire pour aucune raison . Je pense que nous sommes au plus bas en terme de démographie , mais que nous allons regagner notamment avec les télétravailleurs . Bien entendu , il nous manque quelques grosses entreprises , car il faut le dire , les Vosges sont bien placées en terme de désenclavement . Vive les Vosges et les vosgiens .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.