Search
mercredi 25 mai 2022
  • :
  • :

Février culturel à Saint-Dié-des-Vosges

image_pdfimage_print
visite vieille dame 5

(Photographie Jean-Marie Collavizza)

Théâtre, masques et marionnettes, dès 12 ans

proposé par l’association Côté Jardin

La visite de la vieille dame [1h30]

Compagnie les Têtes de Bois

Texte : Friederich Dürrenmatt Traduction : J-P Porret Mise en scène : Mehdi Benabdelouhab Jeu : Jean Bard, Mehdi Benabdelouhab, Valeria Emanuele, Laurence landra, Facundo Melillo Création lumière et régie : Gabriel Bosc Scénographie : Mehdi Benabdelouhab Costumes : Sonia Sivel et Céline Arrufat Marionnette et masques : Brina Babini Maquillage : Agnès Gourain –Fayn Création et musique originale : Pierre Bernon

Musique enregistrée : Astor Piazolla, Roberto Goyeneche

Une vieille dame richissime revient dans son village natal « Güllen » (traduction de « purin ») pour se venger d’un amour de jeunesse qui l’a trahie. Les habitants comptent profiter de ce retour pour lui soutirer de l’argent et sauver ainsi leur village autrefois prospère …

Dans cette pièce écrite en 1956, devenue une œuvre intemporelle et profondément actuelle, Dürrenmatt attaque au vitriol les vacillements de la conscience et de l’hypocrisie que provoque l’appât du gain. Les frontières entre justice et injustice, culpabilité et innocence se brouillent, la collectivité corrompue par l’argent s’engage sur des chemins aussi tortueux que malsains.

Avec ce spectacle Mehdi Benabdelouhab signe une mise en scène contemporaine, poétique mêlant masques et marionnettes exacerbant les côtés monstrueux des personnages. Il permet ainsi une distanciation pertinente avec l’humain.

Véritable conte, divertissant, cruel, comique voire burlesque, ce texte porte en lui une force émotionnelle, philosophique puissante qui ne cesse d’interroger notre propre conscience.

Mardi 1er février à 20h30, au Musée Pierre-Noël de Saint-Dié-des-Vosges.

Plein tarif : 12 € – Tarif réduit : 10 € – Étudiants : 6 € – Famille (parents + enfants – 18 ans) : 30 €

Réservation au 03 29 56 14 09 et sur www.ticketmaster.fr

5-02 HabitsNeufs crédit DURET Bernard-58

(Photographie Bernard Duret)

Théâtre d’ombres et de corps, dès 7 ans

Les Habits Neufs de L’empereur [55mn]

Compagnie Escale

Adaptation du conte « Les habits neufs de l’empereur » de H.C.Andersen En collaboration avec Teatro Gioco Vita

De et avec : Grit Krausse, Hugues Hollenstein et Guillaume DruelConseils artistiques : Fabrizio Montecchi et Nicoletta GarioniDirection d’acteurs : Gerard ElschotComposition musicale : Guillaume Druel Ombres et lumières : Hugues Hollenstein Costumes : Héloïse CalmetToiles peintes, silhouettes et masques : Lara ManipoudScénographie : Luc Boissinot, Hugues HollensteinCo-productions : L’Escale à St Cyr sur Loire, L’Entracte, scène conventionnée de Sablé sur Sarthe, L’Hectare, scène conventionnée de Vendôme, La ligue de l’enseignement (spectacle en recommandé), la Ville de Tours / Label Rayons FraisLa Compagnie Escale est conventionnée par la Région Centre et soutenue par la DRAC Centre Val de Loire, le Conseil Départemental d’Indre et Loire et l’ADAMIEscale est une des compagnies permanentes du 37e Parallèle

Il y a très longtemps, dans un pays très lointain, un empereur très puissant aimait par dessus tout les très jolis costumes. Un jour, au palais, se présentent deux tailleurs, escrocs de profession. Ils se vantent de savoir tisser une étoffe merveilleuse, invisible aux imbéciles et aux sots. Les voilà à passer leurs navettes sur un métier vide, amassant or et fil de soie. A la première laie, l’empereur envoie son chambellan : celui-ci ne voit rien, mais ne voulant pas paraître sot, de l’étoffe il fait l’éloge. A la deuxième coupe, le ministre est dépêché : pas plus sot que le premier, il fait enfler la rumeur… Et ainsi de suite jusqu’à l’empereur.

Au lieu d’une étoffe, les tailleurs tissent une rumeur. Ils la travaillent comme une matière, et la laissent se répandre comme une ombre. Ils utilisent le pouvoir du conformisme et du merveilleux. Tout le monde accepte de trahir ses perceptions pour ne pas paraître ridicule.

La forme de ce conte malicieux permet de transposer dans un monde imaginaire une réflexion profonde sur la fièvre d’obéissance de l’être humain, aussi bien pour des enfants que des adultes.

La compagnie Escale se spécialise dans le théâtre d’ombres, un subtil mélange de corps réels et de “corps-silhouettes”, pour jouer de multiples couches de lecture de ce conte dont la musique portera la narration sensible.

Samedi 5 février 2022 à 10h30 au Musée Pierre-Noël de Saint-Dié-des-Vosges.

Plein tarif : 6 € – Tarif réduit : 4 € – Enfants 3 € – Famille (parents + enfants – 18 ans) : 15 €

Réservation au 03 29 56 14 09.

22-02-08 au 18 Résid Cie Succursale 101 - ahlesrats visuel

► Calenture N°150 de l’Hypogée – Pour clown blanc et deux rats muppet / Dès 11 ans

SUCCURSALE 101

Ah les rats ! [1h] Création février 2022

En résidence du 8 au 18 février

Une calenture de Jean Lambert-wild & Angélique Friant – Texte : Catherine Lefeuvre – Direction : Jean Lambert-wild & Angélique Friant

Avec : Jean Lambert-wild & Chiara Collet – Marionnettes : Angélique Friant & Catherine Hugot – Scénographie : Jean Lambert-wild & Angélique Friant – Souquenille de Gramblanc dessinée par : Stéphane Blanquet – Souquenille de Gramblanc réalisée par : Pascale et Stéphane Richy – Le Chat botté costumier – Signature de Grambanc : Jean Lambert-wild – Maquilleuse / Habilleuse : Christine Ducouret

Deux rats, marionnettes à main d’Angélique Friant, conversent avec Gramblanc sur leurs mauvaises réputations et mésententes avec l‘homme, dont ils sont victimes. 

À travers cet échange, c’est de notre relation à l’animal dont il est question.

Devenu depuis peu dans le Code civil un « être vivant doué de sensibilité » et non plus un « bien meuble » et une « chose inanimée », c’est le moment ou jamais pour les rats de prendre la parole et d’éveiller nos consciences, encore trop peu empathiques envers le Vivant.

Premières représentations publiques les 17, 18 et 19 février à 20h30, sur le territoire de la Communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

Entrée libre – Sur réservation au 03 29 56 14 09.

22-02-26_O de Sagazan LA MESSE DE L ANE_051_©Alain Monot

(Photographie Alain Monot)

Théâtre, danse, arts plastiques, dès 16 ans Spectacle en résonance avec le F.I.G 2021

La Messe de l’Âne [1h]

Compagnie Olivier de Sagazan

Mise en scène : Olivier de Sagazan

Créé en collaboration et interprété par : Olivier de Sagazan, Alexandre Fandard, Leila Ka, Shirley Niclais, Stephanie Sant, Ele Madell Lumières : Pacôme BoisselierAssistant à la mise en scène et à la dramaturgie : Anas Sareen

Biologiste de formation, Olivier de Sagazan est devenu peintre et sculpteur avec l’idée toujours présente d’interroger la vie organique : comment faire une sculpture qui par sa simple existence suscite le sentiment d’une présence ? C’est dans une rage de donner la vie à la matière que lui vient l’idée de recouvrir son propre corps d’argile afin d’observer ce que donnerait cet objet insolite : extérieurement fait de matière inerte et animé de l’intérieur par un vrai corps.

Cette expérience d’atelier donnera lieu à la création d’un solo (Transfiguration, présenté au Festival International des Brigittines en août dernier) dont l’impact visuel est d’autant plus déconcertant que les transformations s’effectuent à l’aveugle. Le processus est ici réitéré avec plusieurs danseurs. L’objectif est toujours d’interroger la logique du vivant, sa mobilité, et l’oscillation d’un sujet sensible entre la marionnette et le marionnettiste. Il s’ensuit un spectacle surprenant qui mobilise tous les sens et qui conjugue la danse, le théâtre, les arts plastiques.

Samedi 26 février 2022 à 20h30 à Espace Georges-Sadoul de Saint-Dié-des-Vosges.

Plein tarif : 20 € – Tarif réduit : 17 € – Étudiants : 8 € – Famille (parents + enfants – 18 ans) : 50 €

Réservation au 03 29 56 14 09 et sur www.ticketmaster.fr.

Olivier de Sagazan proposera également un stage « Parcours Pro , en partenariat avec le TJP – Centre Dramatique National Strasbourg-Grand Est.

PARCOURS PRO

OLIVIER DE SAGAZAN
Matières vivantes

Animés par des artistes proches du projet Corps-Objet-Image, les Parcours pro sont des espaces de recherche et d’expérimentation, qui croisent l’univers artistique des intervenant·e·s et celui des participant·e·s. Ils sont destinés aux artistes professionnel·le·s, quelle que soit leur pratique artistique, et sont également ouverts aux praticien·ne·s de champs professionnels voisins (architecture, artisanat, design…). Les Parcours pro génèrent une connaissance mutuelle des artistes, la rencontre avec les réseaux professionnels et une dynamique régionale.

Ce dispositif se déroule en trois temps :

Un chantier de deux jours, pour explorer des pistes de travail à partir de l’univers artistique de l’intervenant·e. [mercredi 23 et jeudi 24 février 2022]

Un laboratoire de cinq jours, pour poursuivre la recherche, croiser les regards et les pratiques, travailler à plusieurs, hors présence de l’intervenant·e. Le dernier jour, l’intervenant·e revient et accompagne les travaux en cours. [du 25 février au 1er mars 2022]

Un temps d’ouverture au public, pour permettre la rencontre des artistes avec le public et les réseaux professionnels, en présence de l’artiste-intervenant·e. [mardi 1er mars à 19 h 30 – Réservation au 03 29 56 14 09]

O.Sagazan Parcours pro© Erwan Floch-20210507-8473-72dpi

(Photographie Erwan Floch)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.