Search
lundi 28 nov 2022
  • :
  • :

France Inter en direct du Centre Hospitalier de Saint-Dié-des-Vosges ce jeudi à 13h

Écouter cet article
image_pdfimage_print
CH_SDDV_France_Inter

(Capture d’écran site internet de France Inter)

Le 13-14 de France Inter sera en direct du Centre Hospitalier de Saint-Dié-des-Vosges ce jeudi 6 janvier, pour une émission présentée par Bruno Duvic consacrée aux Hôpitaux du Massif des Vosges – HMV.

[caption id="attachment_176972" align="aligncenter" width="843"]CH_SDDV_France_Inter (Capture d'écran site internet de France Inter)[/caption]

Le 13-14 de France Inter sera en direct du Centre Hospitalier de Saint-Dié-des-Vosges ce jeudi 6 janvier, pour une émission présentée par Bruno Duvic consacrée aux Hôpitaux du Massif des Vosges – HMV.




7 réactions sur “France Inter en direct du Centre Hospitalier de Saint-Dié-des-Vosges ce jeudi à 13h

  1. bernadette

    très bonne émission – il est bien dommage que l’hôpital de saint dié ne puisse pas retenir les infirmiers sortant de l’IFSI – peut-être comme Nancy faudrait-il leur payer une partie de leurs études et de leur demander de rester 2 ou 3 ans à Saint-Dié

    répondre
    1. jack

      pour ça il faudrait rendre la ville attractive et agréable à vivre…et depuis au moins 8 ans on fait l’inverse….quand vous êtes jeune , diplômé et lucide vous ne restez pas ,ce n’est pas l’hôpital le problème , mais tout le reste, à commencer par des élus locaux tout simplement pas au niveau :)

      répondre
  2. cloclo88

    Les médecins et plus généralement les profession médical sont, quoi qu’ils en disent, des fonctionnaires déguisés : ils ont la garanti d’un salaire versé directement ou indirectement par l’assurance maladie. A ce titre, il serait judicieux comme c’est le cas pour les policiers, les enseignants, … qu’ils aient une obligation d’installation là où la population à besoin d’eux et pas uniquement dans les grandes villes, au bord de mer ou au soleil !
    Depuis des années, on voit que quémander, inciter, construire des maisons de santé qui restent vide ne fonctionne pas, il faut passer à l’obligation : tout lauréat professionnel de santé, pour s’installer en libéral doit d’abord postuler sur des postes vacants soit à l’hôpital, soit dans des zones en manque de libéraux. Par ailleurs, une carte des besoins est établie par l’assurance maladie, avec interdiction ouvrir plus de cabinets libéraux là où il en a déjà trop et un système de mutation permet aux professionnels de changer d’affectation comme c’est le cas pour les fonctionnaires.

    Le laisser faire à assez durée !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.