Search
vendredi 19 août 2022
  • :
  • :

Les accidents se multiplient dans le massif des Vosges depuis le début des vacances Le PGHM de Xonrupt-Longemer est intervenu à 15 reprises en une semaine

image_pdfimage_print
Interventions_PGM (2)

(Photographies PGHM de Xonrupt-Longemer)

Les accidents se multiplient dans le massif des Vosges depuis le début des vacances de février, avec de nombreux blessés graves. Rien que la semaine dernière, le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne – PGHM – de Xonrupt-Longemer – est intervenu sur 15 opérations de secours.

En ce début de 2e semaine de vacances, les gendarmes veulent faire passer un message fort « pour éviter que des accidents aussi dramatiques ne se produisent. » Car si les montagnes vosgiennes ne sont pas celles des Alpes, il n’empêche que le risque est bien présent lors de randonnées ou sur des skis.

« Nous sommes intervenus de jour, de nuit, dans le beau temps, la tempête, avec ou sans hélico, sur des secours techniques avec l’emploi de matériel d’alpinisme… en étant, hé oui, dans les Vosges. Nous sommes bien dans un massif qui requiert, dans certaines situations, une technicité de haute montagne. Pour le ski de piste, la vitesse et le défaut de maîtrise sont en cause sur 3 graves accidents en station. Soyez extrêmement vigilants, prudents et adaptez votre vitesse » insiste le PGHM de Xonrupt-Longemer.

Les militaires rappellent que certains sentiers en montagne avec un balisage estival sont impraticables l’hiver, car enneigés et verglacés. Et qu’il ne faut pas s’y aventurer en ce moment. Très plébiscitée dans les Vosges, la pratique de la raquette à neige doit se faire sur les itinéraires balisés spécifiquement, « en évitant à tout prix les pentes de neige raides et verglacées. »

Et avant chaque randonnée, il est nécessaire de préparer son itinéraire, en se renseignant sur les conditions météorologiques, en étant équipé de la tenue vestimentaire et du matériel adaptés, ainsi que d’une couverture de survie et d’une lampe au cas où, en prévoyant de l’eau et de l’alimentation en quantité suffisante, et en n’oubliant pas de partir avec un téléphone chargé. Il est également conseillé de commencer sa randonnée de bonne heure, en s’assurant de rentrer avant la tombée de la nuit. Il est en revanche largement déconseillé de partir seul. Dans ce cas, il est important de donner son itinéraire à un proche et/ou à de la famille.

« Vous pouvez vous renseigner auprès des offices de tourisme, des PGHM, et surtout vous adresser aux professionnels de la montagne. Notamment les accompagnateurs en montagne, qui sauront vous proposer une activité adaptée à votre niveau et en toute sécurité » conclut le PGHM de Xonrupt-Longemer.

J.J.




Une réaction sur “Les accidents se multiplient dans le massif des Vosges depuis le début des vacances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.