Search
jeudi 8 déc 2022
  • :
  • :

Catherine Wettstein Porentru expose au CEPAGRAP Du 26 février au 9 avril

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Exposition_CEPAGRAP_Catherine_Wettstein_Porentru

Du 26 février au 9 avril, l’artiste franco-suisse Catherine Wettstein Porentru – CWP – expose ses oeuvres sur les murs de la galerie d’Art contemporain du CEPAGRAP, au 20 rue du 10e BCP à Saint-Dié-des-Vosges. Vernissage de l’exposition, gratuite et ouverte à tous, samedi 26 février à 18h, suivi à 19h d’une performance de l’artiste. Entretien avec Catherine Wettstein Porentru vendredi 25 mars à 18h30.

« Catherine Wettstein Porentru est une artiste déodatienne qui poursuit depuis plusieurs années un travail singulier. Peintre, elle abandonne les techniques traditionnelles pour utiliser des supports variés : toiles, carton et bitume. Ce renouvellement du langage pictural lui permet d’avoir une nouvelle approche du réel, plus directe. Dans cette démarche, le corps n’est pas absent à travers le geste qui prédomine et apporte de la force à son travail. Son art nait du matériau, se nourrit des inscriptions et développe une écriture très personnelle » commente Emmanuel Antoine, directeur du CEPAGRAP.

Exposition_CEPAGRAP_Catherine_Wettstein_Porentru

Du 26 février au 9 avril, l'artiste franco-suisse Catherine Wettstein Porentru – CWP – expose ses oeuvres sur les murs de la galerie d'Art contemporain du CEPAGRAP, au 20 rue du 10e BCP à Saint-Dié-des-Vosges. Vernissage de l'exposition, gratuite et ouverte à tous, samedi 26 février à 18h, suivi à 19h d'une performance de l'artiste. Entretien avec Catherine Wettstein Porentru vendredi 25 mars à 18h30.

"Catherine Wettstein Porentru est une artiste déodatienne qui poursuit depuis plusieurs années un travail singulier. Peintre, elle abandonne les techniques traditionnelles pour utiliser des supports variés : toiles, carton et bitume. Ce renouvellement du langage pictural lui permet d'avoir une nouvelle approche du réel, plus directe. Dans cette démarche, le corps n'est pas absent à travers le geste qui prédomine et apporte de la force à son travail. Son art nait du matériau, se nourrit des inscriptions et développe une écriture très personnelle" commente Emmanuel Antoine, directeur du CEPAGRAP.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.