Search
jeudi 7 juil 2022
  • :
  • :

David Valence à nouveau victime d’insultes à caractère homophobe L'élu a porté plainte

image_pdfimage_print
David_Valence_02

(Archive)

Le 22 septembre 2018, le maire David Valence avait porté plainte au commissariat de Saint-Dié-des-Vosges suite à des injures à caractère homophobe proférée à son égard sur Facebook, dans les commentaires d’un article de presse locale (lire notre article).

Le 5 novembre 2019, la personne à l’origine de ces injures a été condamnée à 3 mois de prison avec sursis et des dommages et intérêts à verser (lire notre article). Un peu plus de 2 ans plus tard, la semaine dernière, David Valence a de nouveau été victime d’insultes à caractère homophobe, là aussi proférées dans les commentaires d’un article de presse. Nos confrères de Vosges Matin ont également été menacés dans ce même commentaire. Une plainte a été déposée par l’élu jeudi dernier.

« Voilà 8 ans que je suis engagé comme élu en Déodatie. Les insultes ou menaces à caractère homophobe sont venues très vite. Elles n’ont jamais complètement disparu. Aujourd’hui, je réagis comme je l’avais fait en 2019 et porte plainte. Qu’on se le dise, je n’ai pas peur. Je vais continuer à travailler, à m’engager pour notre territoire vosgien, de toutes mes forces… tout en assumant ma personnalité, ma vie d’homme. Merci à tous ceux, tellement plus nombreux que les intolérants et les imbéciles, qui m’encouragent au quotidien. Et des pensées fraternelles aux journalistes, trop souvent menacés parce qu’ils exercent leur métier avec passion, comme aux femmes et aux hommes qui vivent des discriminations au quotidien sans avoir toujours les mêmes soutiens que moi » a commenté David Valence sur sa page Facebook ce lundi matin.

J.J.




3 réactions sur “David Valence à nouveau victime d’insultes à caractère homophobe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.