Search
vendredi 19 août 2022
  • :
  • :

Les élèves du collège Souhait à la découverte du monde artistique

image_pdfimage_print
PEAC_Collège_Souhait (4)

Ce lundi, l’artiste Leila Thiriet a travaillé avec les collégiens sur la pose et le dessin en un temps limité.

Dans le cadre du Parcours d’Education Artistique et Culturel – PEAC – les élèves des classes 5e du collège Souhait découvrent et explorent, depuis le début d’année, le domaine des arts plastiques et de l’art urbain.

Ce projet est né à la suite d’un Conseil de la Vie Collégienne – CVC – lors duquel les élèves ont déploré la tristesse des couleurs de leur établissement. Baptisé « les messages cachés de leur collège », il est porté par Cécile Freisseix, enseignante en Anglais et référente Culture du collège, mené en partenariat avec la Galerie 36e et Art et Helicoop, et accompagné par la Direction Générale des Affaires Culturelles – DRAC – Grand Est, le Contrat Territorial d’Education Artistique et Culturelle – CTEAC de la Communauté d’Agglomération et le Département des Vosges.

Au terme du projet, les collégiens auront appris à voir les différentes fresques du parcours « Histoires urbaines » de Saint-Dié-des-Vosges, et à comprendre la démarche des artistes. Ils auront également rencontré les médiateurs de la Galerie 36e Art, association à l’initiative du parcours de fresques urbaines avec la Ville, ainsi que les artistes Leila Thiriet et Julien Bariol, alias « No Luck », comme ce lundi matin. L’occasion de découvrir leurs univers artistiques respectifs et d’apprendre, par exemple, à choisir et tenir une pose.

Les élèves passeront également à la pratique, chaque classe travaillant à la création d’une œuvre – pérenne ou éphémère – qui contribuera à l’identité du collège déodatien. Des fresques reflétant l’aspect sensible de chaque discipline enseignée dans le collège seront réalisées, de même qu’une fresque extérieur éphémère qui sera visible du ciel. Ils réalisation aussi des œuvres éphémères en bord de Meurthe, pour sensibiliser les passants à la fragilité de son environnement naturel. Enfin, les adolescents réaliseront des portraits du quotidien du collège, sur support photo et papier, à travers différentes actions exercées dans le cadre de l’établissement. C’est durant les mois d’avril et de mai que se déroulera cette phase de création.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.