Search
jeudi 8 déc 2022
  • :
  • :

La quête de la ceinture noire de Fabien Antoine

Écouter cet article
image_pdfimage_print
Remise_Ceinture_Noire_Judo_Fabien_Antoine (7)

Gérard Claudel a remis la ceinture noire de Fabien Antoine.

Fabien Antoine a reçu sa ceinture noire de Judo ce mardi soir, au dojo de Saint-Dié-des-Vosges. Un grade hautement symbolique que lui a remis Gérard Claudel, enseignant de Judo et Ju-Jitsu, devant la présidente Stéphanie Chevallier, sa famille, ses amis et confrères judokas. 61e ceinture noire sous l’ère Gérard Claudel, c’est aussi la première du club déodatien depuis 4 ans. La crise sanitaire n’étant pas étrangère à cette longue parenthèse.

Fabien Antoine est monté pour la première fois sur un tatami alors qu’il était enfant, à Nompatelize. Alors qu’il avait obtenu la ceinture verte, il arrête le Judo pour se tourner vers d’autres sports, notamment le football et la natation. En 2009, il participe à son premier marathon, le premier d’une série toujours en cours, pour finalement se remettre au Judo il y a 8 ans, en prenant sa licence au club de Saint-Dié-des-Vosges dans la section Ju-Jitsu.

Pour ce nouveau départ, Fabien Antoine a décidé de repartir de zéro. Soit de la ceinture blanche. Passant par la voie technique, et non celle de la compétition, il gravit les grades de manière régulière… jusqu’à une grave blessure au genou, qui vient mettre une halte à sa quête vers la ceinture noire. Une ceinture finalement validée il y a quelques semaines du côté de Mulhouse et Ensisheim. En parallèle des séances d’entraînement, Fabien Antoine est également impliqué dans la vie du club puisqu’il est membre du comité de l’association. Une implication qui a été soulignée hier soir par la présidente.

« Fabien est loin d’être un compétiteur, mais il n’en reste pas moins qu’il s’entraîne sérieusement et de manière assidue. A force de patience, d’abnégation, de courage et de sérieux, il a atteint son objectif. Car Fabien est ce type de personne qui se donne les moyens pour y parvenir. Cette ceinture noire est une juste récompense, que tu mérites amplement. Tu peux être fier de toi. La ceinture noire se porte sur le tatami mais aussi en dehors, car le Judo est plus qu’un sport. C’est un art de vivre » a déclaré Gérard Claudel. Pour sa part, Fabien Antoine a tenu à remercier tous les bénévoles du club pour leur investissement, ainsi que son entraîneur « pour ses bons conseils et sa motivation. »

Loin d’être une finalité, la ceinture noire n’est que le début vers les grades supérieurs du Judo, les dan. Pour obtenir sa 2e dan, Fabien Antoine devra donc continuer de parfaire sa compréhension et sa maîtrises des techniques de l’art martial fondé par Jigoro Kano en 1882.

J.J.

[caption id="attachment_179220" align="aligncenter" width="960"]Remise_Ceinture_Noire_Judo_Fabien_Antoine (7) Gérard Claudel a remis la ceinture noire de Fabien Antoine.[/caption]

Fabien Antoine a reçu sa ceinture noire de Judo ce mardi soir, au dojo de Saint-Dié-des-Vosges. Un grade hautement symbolique que lui a remis Gérard Claudel, enseignant de Judo et Ju-Jitsu, devant la présidente Stéphanie Chevallier, sa famille, ses amis et confrères judokas. 61e ceinture noire sous l'ère Gérard Claudel, c'est aussi la première du club déodatien depuis 4 ans. La crise sanitaire n'étant pas étrangère à cette longue parenthèse.

Fabien Antoine est monté pour la première fois sur un tatami alors qu'il était enfant, à Nompatelize. Alors qu'il avait obtenu la ceinture verte, il arrête le Judo pour se tourner vers d'autres sports, notamment le football et la natation. En 2009, il participe à son premier marathon, le premier d'une série toujours en cours, pour finalement se remettre au Judo il y a 8 ans, en prenant sa licence au club de Saint-Dié-des-Vosges dans la section Ju-Jitsu. Pour ce nouveau départ, Fabien Antoine a décidé de repartir de zéro. Soit de la ceinture blanche. Passant par la voie technique, et non celle de la compétition, il gravit les grades de manière régulière... jusqu'à une grave blessure au genou, qui vient mettre une halte à sa quête vers la ceinture noire. Une ceinture finalement validée il y a quelques semaines du côté de Mulhouse et Ensisheim. En parallèle des séances d'entraînement, Fabien Antoine est également impliqué dans la vie du club puisqu'il est membre du comité de l'association. Une implication qui a été soulignée hier soir par la présidente. « Fabien est loin d'être un compétiteur, mais il n'en reste pas moins qu'il s'entraîne sérieusement et de manière assidue. A force de patience, d'abnégation, de courage et de sérieux, il a atteint son objectif. Car Fabien est ce type de personne qui se donne les moyens pour y parvenir. Cette ceinture noire est une juste récompense, que tu mérites amplement. Tu peux être fier de toi. La ceinture noire se porte sur le tatami mais aussi en dehors, car le Judo est plus qu'un sport. C'est un art de vivre » a déclaré Gérard Claudel. Pour sa part, Fabien Antoine a tenu à remercier tous les bénévoles du club pour leur investissement, ainsi que son entraîneur « pour ses bons conseils et sa motivation. » Loin d'être une finalité, la ceinture noire n'est que le début vers les grades supérieurs du Judo, les dan. Pour obtenir sa 2e dan, Fabien Antoine devra donc continuer de parfaire sa compréhension et sa maîtrises des techniques de l'art martial fondé par Jigoro Kano en 1882. J.J. [gallery type="rectangular" link="file" ids="179214,179215,179216,179217,179219,179221,179222,179223,179224,179225,179226,179227,179228,179229,179230,179231,179232,179233,179234,179218"]



2 réactions sur “La quête de la ceinture noire de Fabien Antoine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.