Search
lundi 4 juil 2022
  • :
  • :

Signatures des premiers Contrats d’Engagement Jeune à Saint-Dié-des-Vosges

image_pdfimage_print
Signature_CEJ_Pôle_Emploi (3)

Un Contrat d’Engagement Jeune signé ce jeudi matin à l’agence déodatienne de Pôle Emploi.

En vigueur depuis ce mardi 1er mars, le Contrat d’Engagement Jeune – CEJ – s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans révolus qui ne sont pas étudiants, qui ne suivent pas de formation et qui présentent des difficultés d’accès à l’emploi durable.

Concrètement, le CEJ propose aux jeunes concernés un accompagnement individuel, intensif et personnalisé, qui peut durer de 6 à 12 mois selon le profil et exceptionnellement jusqu’à 18 mois. Par Pôle Emploi ou par la Mission Locale. L’objectif étant une entrée plus rapide et durable dans l’emploi par rapport à la Garantie Jeunes, qu’il vient remplacer. Les jeunes accompagnés par le dispositif se verront par exemple proposer des formations qualifiantes ou pré-qualifiantes, des missions en Service Civique, des stages et immersions en entreprise, ainsi que de l’alternance.

De minimum 15 à 20 heures par semaine, l’accompagnement vise à découvrir un métier, à se former, à trouver un apprentissage ou un emploi, via une mise en activité systématique et régulière. Et ce du premier au dernier jour. Pour les jeunes sans ressources ou qui ne peuvent suivre l’accompagnement tout en subvenant à leurs besoins, une allocation leur est versée. Cette allocation peut aller jusqu’à 500 euros par mois, sous conditions de revenus, d’assiduité et d’acceptation des offres d’activités proposées. Chaque jeune ayant signé un CEJ est suivi par un conseiller de Pôle Emploi ou de la Mission Locale, qui reste son référent jusqu’à son insertion professionnelle. Le tout en sachant qu’une application mobile a été spécifiquement développée pour renforcer l’accompagnement, avec notamment un chat pour permettre au jeune et à son référent de communiquer facilement.

A Saint-Dié-des-Vosges, les premiers Contrats d’Engagement Jeune ont été signés dès mardi, et 2 ont été signés pas plus tard que ce jeudi matin, dans les locaux de l’agence Pôle Emploi. Pour la Mission Locale, les premiers CEJ seront signés ces prochains journées, car de nombreux jeunes accompagnés se trouvent déjà dans un parcours « Garantie Jeunes ».

Comme l’ont souligné aujourd’hui Alain Humbert et Stéphane Gauthier, respectivement directeurs des antennes déodatiennes de Pôle Emploi et de la Mission Locale, « avec ce dispositif, l’accent est vraiment mis sur l’engagement du jeune. Pour un jeune motivé il n’y aura jamais de problème. Mais par rapport à la Garantie Jeunes, le CEJ pourrait se montrer plus raide pour les personnes ayant du mal à se motiver. Car l’idée est de mettre les jeunes en mouvement, via par exemple des ateliers, des demi-journées de recrutement, des visites de CFA, ou des immersions en entreprise pour essayer des milieux professionnels différents. C’est plus cadrant et plus intensif que la Garantie Jeunes, c’est certain. La notion d’engagement y est très forte. »

Sur le territoire, Pôle Emploi et la Mission Locale travaillent « main dans la main ». Ce qui sera encore le cas pour le dispositif CEJ. Car selon les profils des jeunes, ces derniers seront accompagnés plutôt par Pôle Emploi ou par la Mission Locale. Pôle Emploi pouvant, par exemple, orienter un jeune vers la Mission Locale. Et vice-versa.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.