Search
lundi 16 mai 2022
  • :
  • :

Le Conseil Municipal de Saint-Dié-des-Vosges en résumé

image_pdfimage_print

CR_CM_29042022 (1)

Les élus du Conseil Municipal de Saint-Dié-des-Vosges se sont réunis au Grand Salon de l’Hôtel de Ville ce vendredi soir, sous la présidence du maire David Valence. Parmi les points à l’ordre du jour de la séance, le compte administratif 2021, l’aide financière aux commerces, la solidarité envers l’Ukraine et la rénovation des courts de tennis extérieurs.

Installation de Anne-Cécile Maurice au Conseil Municipal

Suite à la récente démission du conseiller municipal Alex Komadina, Anne-Cécile Baudrillard-Maurice intègre le Conseil Municipal de Saint-Dié-des-Vosges. La nouvelle conseillère municipale a été installée en tout début de séance ce soir.

Compte administratif 2021

C’est l’adjoint aux Finances Jean-Marie Vonderscher qui s’est chargé de présenter le compte administratif 2021 à l’assemblée. De cette présentation, on retiendra que le total des recettes de fonctionnement réalisées en 2021 est de 28 018 556 euros, contre 30 199 915 euros en 2020. La majorité des recettes provenant des impôts et taxes, à hauteur de 15 571 676 euros en 2021. Les différentes dotations et participations constituent la seconde source de recettes, s’élevant à 8 834 247 euros.

En ce qui concerne le total des dépenses de fonctionnement, il est en baisse de 2 287 789 euros en 2021 par rapport à 2020, totalisant 24 029 577 euros contre 26 317 366 euros en 2020. Le principal poste de dépenses étant les 10 609 229 euros de charges de personnel. Soit 44,15% de l’ensemble des dépenses de fonctionnement. Fin 2021, la Ville comptait 329 agents pour 296,2 équivalents temps plein. Hors transferts vers la Communauté d’Agglomération, 20 agents ont quitté la collectivité l’an dernier.

On retiendra également que la capacité d’autofinancement nette, qui permet de mesurer l’autofinancement disponible après avoir couvert la charge de la dette, est de 774 868 euros en 2021. Elle était négative en 2020, puisqu’elle était de -1 023 658 euros.

Côté investissements, le total des dépenses en 2021 se porte à 11 597 801 euros. Ces dépenses d’investissement concernent notamment la modernisation et l’extension de la vidéo-protection, l’acquisition d’un véhicule pour la Police Municipale, la rénovation complète de l’école Baldensperger ainsi que la végétalisation et la désimperméabilisation de la cour d’école ; l’équipement des écoles en capteurs de CO² ; la création d’un city-stade dans le quartier Saint-Roch ; la rénovation de l’éclairage des gymnases, la mise en valeur de l’usine Le Corbusier avec l’aménagement de la place Jean-Jacques Duval ; la modernisation des illuminations pour les fêtes de fin d’année ; l’entretien et la rénovation des cimetières ; divers travaux de voirie et réseaux…

Le résultat d’exécution de la section d’investissement est légèrement négatif, à -174 465 euros, car les recettes d’investissements se chiffrent à 11 423 336 euros en 2021, dont 4 470 185 euros de dotations, fonds divers et réserves ainsi que 3 500 000 euros d’emprunt sur une durée de 20 ans, au taux fixe de 0,68%. Malgré cet emprunt exceptionnel, contracté selon la Municipalité pour « dynamiser l’investissement et soutenir l’activité en cette période de crise », la Ville s’est désendettée de 968 373 euros. La dette de la collectivité s’élevait, au 31 décembre 2021, à 51 110 164 euros tous budgets confondus.

« Depuis 2014, la Ville s’est désendettée de plus de 11 millions d’euros. Aujourd’hui, la dette est largement désensibilisée, avec fin 2021 une part d’emprunts à taux fixe de 70%. La trajectoire de redressement est constante depuis 2014, et ce sans modification de la fiscalité. Il y a donc une forme de constance dans la qualité de la gestion des finances municipale depuis 2014. Ces bons résultats sont obtenus grâce à la mobilisation de tous nos agents » a commenté le maire David Valence. Le compte administratif 2021 a été approuvé à la quasi unanimité, les conseillers municipaux d’opposition Céline Lemaire (Saint-Dié Ecologique et Citoyenne) et Geoffrey Mourrey (Rassemblement National) se sont, respectivement, abstenu et voté contre.

Aide financière en faveur de l’immobilier commercial

Le 27 août 2021, la Ville de Saint-Dié-des-Vosges a mis en place une aide financière en faveur de l’immobilier commercial. Ce soir, les élus déodatiens ont approuvé une modification du règlement d’attribution des aides. Une modification visant à répondre aux besoins des commerçants, comme expliqué par Dominique Chobaut, adjointe déléguée au Coeur de ville, à l’Urbanisme et au Commerce. « L’aide vise à financer le loyer du commerce à hauteur de 50% la première année, dans la limite de 500 euros, puis de 40% la deuxième année, dans la limite de 300 euros. L’an dernier, la Ville a apporté son aide sur 3 dossiers. Ce qui représente la somme de 20 364 euros. Après le déménagement d’un commerce de la rue d’Alsace vers la rue Thiers, pour s’installer dans des locaux plus vastes, nous nous sommes aperçus que l’aide dans le cadre d’un agrandissement avait été oubliée. Ce n’est désormais plus le cas. »

Solidarité envers l’Ukraine

Depuis le 24 février dernier, l’Ukraine est sévèrement touchée par l’agression militaire de la Russie. Un élan de solidarité international s’est mis en place pour venir en aide aux Ukrainiens, touchés par la guerre voilà maintenant plus de 2 mois. La Ville de Saint-Dié-des-Vosges participe à l’effort de solidarité envers l’Ukraine, en mettant en place une collecte de fonds en ligne par l’intermédiaire de la plateforme Collecticity. Ce soir, les élus déodatiens ont voté le versement de 5000 euros pour abonder la collecte lancée sur cette plateforme. Le total de l’argent récolté sera ensuite reversé à la Croix Rouge. « 16 077 euros au profit de l’Ukraine ont été collectés à ce jour via cette collecte » souligne le premier adjoint Bruno Toussaint, avant d’ajouter que « la Ville a organisé en parallèle d’autres collectes, comme de l’alimentaire pour les réfugiés ukrainiens accueillis à Saint-Dié-des-Vosges, et a mis en place un réseau d’interprètes. »

Rénovation des courts de tennis extérieurs du Tennis Club Déodatien

La Municipalité envisage la réfection des 4 courts de tennis extérieurs du Tennis Club Déodatien. Une opération qui se chiffre à environ 233 100 euros. « Il s’agit des cours en béton poreux, réalisés il y a une trentaine d’années. La pratique devient dangereuse pour les usagers vu l’état de la surface qui se détériore, avec l’apparition de trous » précise l’adjoint aux Sports Mustapha Guglu. C’est dans le cadre de ce projet de réfection que le Conseil Municipal a approuvé ce vendredi la demande de subvention pour la rénovation des courts de tennis en terre artificielle, auprès de l’Agence Nationale du Sport, la Fédération Française de Tennis, le Conseil Départemental des Vosges et la Région Grand Est.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.