Search
lundi 16 mai 2022
  • :
  • :

Elections législatives – Adrien Bernard est candidat dans la deuxième circonscription des Vosges Sa suppléante est Sandra Blaise

image_pdfimage_print

Législatives-Adrien_Bernard_Sandra_Blaise_PCF

Après Caroline Privat-Mattioni (lire notre article), David Valence (lire notre article) et Régis Lopez (lire notre article), Adrien Bernard est le quatrième candidat à se déclarer candidat aux prochaines élections législatives dans la deuxième circonscription des Vosges.

Originaire de Bruyères et facteur de métier, Adrien Bernard se présente sous l’étiquette du Parti Communiste Français – PCF. Militant communiste depuis 2006, et aujourd’hui également syndicaliste à La Poste, le Bruyérois de 31 ans a déjà participé aux dernières élections départementales et régionales. C’est la première fois qu’il se présente aux législatives. « J’ai pris cette décision pour faire entendre une autre voix dans le paysage politique. On entend qu’il faut toujours faire plus de sacrifices, plus d’efforts, mais j’ai envie de dire qu’il est possible de faire autrement tout en vivant heureux. Il faut que la politique change, en France et dans les Vosges, pour qu’elle améliore les conditions de vie et notamment les conditions de travail. Le travail oui, mais le travail digne et qui paie davantage. »

Sur la même ligne que le programme des « jours heureux » du candidat à l’élection présidentielle Fabien Roussel, Adrien Bernard est contre le recul du départ à la retraite au-delà de 60 ans. « Les retraités ont leur rôle à jouer dans la société, en s’investissant dans la vie publique comme dans les associations. Il faut retourner nos schémas de pensée. Les travailleurs ne sont pas un coût, ils sont notre richesse. Ce qui fait fonctionner notre société, ce sont les infirmières, les enseignants, les gens qui travaillent dans l’industrie… et non les traders. Et investir dans le service public, comme les écoles et les hôpitaux, ce n’est pas un coût non plus mais un investissement sur l’avenir. Malgré les beaux discours des politiques locales, ce qu’on constate c’est de l’austérité, avec de moins en moins de services publics. »

Avec sa suppléante Sandra Blaise, conseillère régionale PCF bien connue en Déodatie, Adrien Bernard se lance dans la campagne des législatives « avec beaucoup de sérieux. On veut faire le plus gros score possible. Si c’est moi qui me suis présenté, c’est après avoir discuté avec mes camarades. Je n’ai pas d’ambition politique personnelle. Ce que je veux, c’est avant tout servir et être utile aux gens. En tout cas, je ne veux pas faire de la politique mon métier ! »

Ces prochaines semaines, des réunions publiques seront organisées par le candidat PCF et sa suppléante dans différentes communes de la circonscription, dont à Saint-Dié-des-Vosges et Raon-l’Etape.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.