Search
mardi 17 mai 2022
  • :
  • :

L’Ecole des Nez Rouges a pris part au week-end « Jonquilles en Fête »

image_pdfimage_print
Ecole_des_Nez_Rouges_Jonquilles_en_Fête (9)

(Photographies Ecole des Nez Rouges)

Pas de Fête des Jonquilles cette année, mais la narcisse sauvage était tout de même mise à l’honneur du côté de la Perle des Vosges. Car la Société des Fêtes de Gérardmer organisait, tout au long du week-end de Pâques, « Jonquilles en Fête ». Pas de défilé dans les rues gérômoises au programme, mais de nombreux sujets parés de jonquilles étaient exposés sur la place du Vieux Gérardmé.

Parmi les associations ayant pris part aux festivités, on retrouvait notamment l’Ecole des Nez Rouges. C’est le 19 février dernier que l’association déodatienne a commencé à plancher sur son projet, suite à la réunion organisée par la Société des Fêtes de Gérardmer. C’est accompagné de ses acolytes que Christophe Simon, parent bénévole, a décidé de réaliser un objet tournant sur lui même. Rapidement, il imagine un globe terrestre : « Le monde des jonquilles ». Mesurant 4m de haut sur 3,30m de large, ce globe est automatisé pour tourner sur lui même.

Pour la fabrication de la structure, les bénévoles de l’Ecole des Nez Rouges se sont réunis tous les samedis au Centre Technique Municipal de Saint-Dié-des-Vosges. A l’approche du jour J, une équipe d’une quinzaine de bénévoles, dont quelques enfants, ont travaillé chaque soir sur la finalisation du globe. Pendant que les adultes utilisaient les outils, les plus jeunes ont quant à eux réalisé des boudins de feuilles, qui ont servi à la décoration. Et avec l’autorisation de l’ONF, certains des bénévoles sont allés chercher de la mousse en forêt. Il ne restait alors plus que le piquage, qui s’est fait directement sur place, à Gérardmer. Le tout en sachant que le défi pour chaque participant à « Jonquilles en Fête » était de n’utiliser que des éléments naturels pour réaliser leur projet.

L’Ecole des Nez Rouges tient à remercier « la Ville de Saint-Dié-des-Vosges pour son aide technique, mais aussi pour l’utilisation des locaux du CTM, l’aide au déplacement du globe… La Ville soutient d’ailleurs toujours l’équipe des bénévoles dans leurs projets fou de chars et autres structures. »

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.