Search
dimanche 3 juil 2022
  • :
  • :

La Cité Scolaire Jules-Ferry noue un partenariat avec l’Institut Régional d’Administration de Metz

image_pdfimage_print

Cité_Scolaire_Jules-Ferry_IRA (1)

Après Sciences Po Strasbourg il y a quelques années, c’est un nouveau partenariat que la Cité Scolaire Jules-Ferry a récemment noué. Cette fois-ci, c’est avec l’Institut Régional d’Administration – IRA – de Metz, dans le cadre des Cordées de la Réussite.

Un partenariat à l’initiative de Patricia Braun, proviseure de la Cité Scolaire déodatienne, qui s’est rendue à l’IRA en novembre dernier. Quelques mois plus tard, en mars, ce sont des étudiants de l’institut de formation des cadres de la Fonction publique d’Etat qui ont visité la Cité Scolaire Jules-Ferry. La volonté des 2 établissements étant de poursuivre ce partenariat sur le long terme, une convention sera donc prochainement signée entre les 2 parties.

Ce lundi, le matin puis l’après-midi, 4 étudiants de l’IRA ont animé autant d’ateliers dans les salles de classe déodatiennes. Les 60 lycéens volontaires, de Première et de Terminale, ont chacun participé à 2 ateliers. Le premier étant choisi, le second imposé. Ces ateliers portaient, respectivement, sur l’art de convaincre et l’argumentation, la prise de parole continue et l’interaction, le placement de sa voix et la gestion du stress. C’est ce dernier qui a été le plus plébiscité par les adolescents. Il s’agissait, par exemple, de s’exprimer en public durant une minute sur un sujet improvisé. A l’issue de l’exercice, la posture, la gestuelle, la diction ou l’assurance dans la voix étaient ensuite commentées par les autres élèves et l’intervenant de l’IRA. Alors que le grand oral du Baccalauréat approche désormais à grands pas, ces ateliers étaient les bienvenus… d’autant plus que des oraux blancs sont organisés cette semaine au lycée.

« Nous avons constaté que beaucoup d’élèves manquent de confiance en eux, et la crise sanitaire a accentué ce phénomène. Certains élèves sont très angoissés, car ils n’ont pas eu de scolarité normale pendant 2 ans et maintenant ils se retrouvent face à un « vrai » Baccalauréat. Le nouveau Baccalauréat valorise beaucoup les compétences orales, il est important de bien s’y préparer. Plus globalement, les Cordées de la Réussite ont pour but d’emmener les élèves vers la réussite, et qu’ils s’ouvrent à tous les possibles » explique Aline Rietsch, proviseure-adjointe de la Cité Scolaire Jules-Ferry.

Pour Paul-Emmanuel Grimonprez, directeur de l’IRA présent à Saint-Dié-des-Vosges cet après-midi, ce nouveau partenariat est « gagnant-gagnant ». « Il est intéressant que nos étudiants puissent transmettre leurs connaissances aux élèves, car un bon nombre d’entre eux travailleront à l’Education Nationale. C’est donc important qu’ils puissent découvrir cet environnement dès maintenant. »

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.