Search
jeudi 7 juil 2022
  • :
  • :

Des élèves du lycée Georges-Baumont illustrent la charte de l’arbre

image_pdfimage_print

Projet_3D_Arbres_Lycée_Georges-Baumont (8)

Dans le cadre de l’Education Artistique et Culturel, le lycée Georges-Baumont participe à un projet artistique fédérateur, porté par la Délégation Académique à l’Action Culturelle – DAAC – et le Comité Territorial pour l’Education Artistique et Culturelle – EAC.

« Le lycée a répondu à cet appel à projet artistique, et très vite nous nous sommes dits « pourquoi pas travailler sur la thématiques des arbres ? » L’idée au départ était de valoriser un chêne de l’établissement. A partir de là, on découvre l’association ARBRES – acronyme de Arbres Remarquables : Bilan, Recherches, Etudes et Sauvegarde – qui se consacre au recensement, à l’étude et à la sauvegarde des arbres remarquables en France. Le chêne du lycée n’étant pas assez ancien pour être labellisé par ARBRES, on a finalement eu l’idée de travailler sur la charte de l’association, la Déclaration des Droits de l’ARBRE, qui comporte 5 articles » explique Isabelle Martin, documentaliste et référente culture du lycée déodatien.

Baptisé « La forêt dans tous ses états », le projet sous sa forme finale a été de faire travailler ensemble les élèves en Première et Terminale Générale de la spécialité Numérique et Sciences Informatiques – NSI – avec leurs homologues de Première Bac Pro Systèmes Numériques – SN. « Dans un lycée polyvalent comme le notre, il était important d’associer des élèves de formations différentes, pour avoir un regard croisé sur les compétences de l’autre. On a par exemple pu remarquer et apprécier l’intelligence pratique des élèves de la voie professionnelle. Les faire travailler ensemble les tire vers le haut » souligne Eric Bogeat, proviseur de l’établissement.

Ces dernières semaines, durant 8 séances de 2 heures, de 12h30 à 14h30 le mardi pour la filière générale, de 8h à 10h le vendredi pour la filière professionnelle, les lycéens ont réalisés des illustrations numériques sur le logiciel Blender. Un logiciel gratuit mais puissant, puisqu’il est utilisé par des professionnels de l’image. Les séances étaient encadrées par les enseignants Olivier Becker et Frédérique Beaudeux, et supervisées par l’artiste déodatien Rémi Marin, spécialisé dans le Motion Design 2D/3D. Les réalisations des élèves, qui illustrent les différents articles de la Déclaration des Droits de l’ARBRE, ont été créées en 3D pour ensuite aboutir à des images en 2D, en tenant compte des limitations des ordinateurs utilisés. Dernière étape du projet ces prochains jours, avec l’enregistrement de la lecture par les lycéens des 5 articles de la charte afin d’accompagner les images.

Une fois terminé, ce projet artistique sera présenté le 30 mai prochain à Nancy, en présence du recteur de l’Académie Nancy-Metz Jean-Marc Huart. Et si rien n’a encore été décidé à ce jour, le projet pourrait prochainement être présenté à Saint-Dié-des-Vosges et en Déodatie.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.