Search
jeudi 19 mai 2022
  • :
  • :

HG s’associe au laboratoire déodatien Salveco Communiqué

image_pdfimage_print
Façace Salveco

(Photographie Salveco)

La société néerlandaise HG, leader du marché au Benelux pour les produits d’entretien ménager, a signé un partenariat pour promouvoir la technologie unique de Salveco, le laboratoire français spécialisé dans la chimie du végétal. Créée en 1994, Salveco développe des produits d’hygiène et de nettoyage, exclusivement issus de ressources renouvelables.

Portée par la nécessité de créer des produits de nettoyage, de désinfection et d’hygiène sans danger pour la santé des personnes tout en garantissant leur efficacité, elle a déposé en 2011 le brevet révolutionnaire Effibioz. Ce premier brevet a été renforcé en 2015 au niveau européen puis mondial, et en 2014 Salveco a obtenu les premières autorisations de mise sur le marché de l’ECHA. La majorité des agréments européens de désinfectants biocides (AMMS) appartiennent à ce jour au laboratoire Salveco !

Par ce partenariat avec Salveco et son brevet Effibioz, HG renforce son engagement à fournir des produits à la fois efficaces et sûrs, avec une technologie basée exclusivement sur des ingrédients issus de ressources renouvelables et d’origine végétale, exempts de toute substance controversée (PE, COV, allergènes , etc.) qui seraient nocifs pour la santé des personnes.

Pour Stephan Auberger, fondateur de Salveco : « Nous sommes ravis de nous associer à HG afin de proposer à leurs clients une gamme de produits 100% végétaux et biodégradables. Dans l’urgence sanitaire postCovid actuelle, la désinfection et la détergence à faible impact doivent pouvoir être efficaces tout en préservant notre santé et en garantissant la conformité et la pérennité réglementaire des produits. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.