Search
vendredi 1 juil 2022
  • :
  • :

Les écoliers de Paul-Elbel réalisent une fresque avec l’artiste Julien Cuny

image_pdfimage_print
Fresque_Julien_Cuny_Maternelle_Paul-Elbel (9)

L’artiste Julien Cuny entouré de quelques-uns des écoliers ayant participé au projet de fresque.

C’est un projet qui devait se concrétiser il y a 2 ans, mais la crise sanitaire est passée par là… Dans le cadre du Contrat Territorial pour l’Education Artistique et Culturelle – CTEAC – de la Communauté d’Agglomération, 60 jeunes élèves de l’école maternelle Paul-Elbel ont donné vie à une grande fresque, longue de plusieurs mètres, sur l’un des murs de leur établissement, sous l’égide de l’artiste déodatien Julien Cuny.

Déposé en septembre, le projet a été validé en décembre, bénéficiant d’un financement de 700 euros de l’Etat, via la DRAC Grand Est, et de 300 euros de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges. Mais avant de manier les pinceaux, les écoliers ont visité le musée Pierre-Noël à 2 reprises, où ils ont notamment participé à des ateliers artistiques encadrés par Jennifer Fangille, chargée de médiation. Dans un deuxième temps ils ont rencontré Julien Cuny, qui connaît bien l’école Paul-Elbel puisqu’il était parent d’élève il y a quelques années.

C’est répartis en 3 groupes de 20 que les enfants ont réalisé leur fresque, durant 6 sessions en présence de l’artiste. Au préalable, ils ont réalisé leurs œuvres sur du papier, qui ont ensuite été imprimés sur des t-shirts en guise de souvenirs. « C’était vraiment génial, car j’avais l’impression d’être comme un chef d’orchestre. Les enfants avaient la liberté de jouer un peu avec ce qu’ils voulaient, mais la forme et la taille des pinceaux étaient définies à l’avance. L’idée était de partir sur des formes géométriques plutôt simples, et à force de superposition d’obtenir quelque chose de plus en plus complexe et riche. Cette fresque, c’est un peu une ode à la diversité » a déclaré Julien Cuny ce mardi soir, lors de l’inauguration du projet.

Un projet qui s’inscrit en écho aux parcours déodatien de fresques urbaines, né d’un partenariat entre la Ville et la Galerie 36e Art. A ce propos, 2 nouvelles fresques vont prochainement voir le jour du côté de la rue d’Alsace. Une affaire à suivre…

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.