Search
mardi 5 juil 2022
  • :
  • :

Elections législatives – Quid des consignes de vote pour la deuxième circonscription des Vosges ?

image_pdfimage_print
vote

(Illustration)

Le dénouement des élections législatives approche. Dans la deuxième circonscription des Vosges, l’enjeu est important puisqu’un nouveau député prendra la succession de Gérard Cherpion (LR), en place depuis 2002.

Dimanche soir, David Valence (Parti Radical, soutenu par la Majorité présidentielle) ou Gaëtan Dussausaye (RN) sera l’un des 4 députés qui représentera le département à l’Assemblée Nationale. Au premier tour, c’est le maire de Saint-Dié-des-Vosges qui est sorti en tête, récoltant 10 235 voix soit 30,12% des suffrages exprimés. C’est dans sa commune qu’il a été le plus plébiscité des électeurs, où il est arrivé largement en tête avec 38,55% des votes exprimés. Son opposant au second tour, parachuté depuis la Région Parisienne, le talonne avec seulement 473 voix de moins (28,73% des suffrages exprimés).

Quid des consignes de vote données cette semaine par les différents représentants politiques de la circonscription et du département ?

Caroline Privat-Mattioni (LR), qui s’était présentée aux législatives dans la circonscription avec le soutien du député sortant, ne compte pas donner de consigne pour le scrutin de dimanche. Elle avait fait de même lors de l’entre deux tours de la présidentielle. « Je rappelle que je n’ai jamais appelé à voter pour qui que ce soit, estimant que les électeurs sont responsables et propriétaires de leurs voix. Pour ma part, je n’ai jamais voté pour les extrêmes et je ne vais pas commencer dimanche. Le vote blanc ou nul n’étant pas comptabilisé, il est inutile. Je voterai donc David Valence. Comme vous avez pu le constater, je n’approuve pas la politique du gouvernement Macron que soutient ce candidat. Mais je suis convaincue qu’un député doit être investi dans la vie locale. »

Même son de cloche pour son binôme au Conseil Départemental, Stéphane Demange, qui votera pour David Valence dimanche sans toutefois donner de consigne de vote. « La circonscription de Jules Ferry n’a pas besoin d’un député incompétent, opportuniste et qui n’a que faire nous. Ne la laissons pas tomber dans la moisissure de l’extrême-droite. Dimanche, je mettrai le bulletin David Valence dans l’urne, c’est une évidence, rappelée notamment par François Vannson, entre autres, et de nombreux élus de terrain. Car quoique l’on en pense, David Valence est un homme de conviction, très compétent sur de nombreux sujets, travailleur infatigable et fin connaisseur de notre territoire. Il aura également une réelle influence au niveau national pour défendre et développer notre territoire qui en a le plus grand besoin. Je prends cette position librement. »

Le sénateur des Vosges Daniel Gremillet (LR), a apporté son soutien à David Valence et sa remplaçante Charline Prince, se disant « apprécier nullement les parachutages. Une élection législative appartient à une femme ou à un homme représentant un espace de vie une proximité, un quotidien. Il est hors de question de cautionner quelqu’un qui utilise le territoire pour exister et non pour être à son service. Je suis néanmoins surpris par l’attitude du Président de la République et de son gouvernement, qui peinent à arrêter une ligne claire vis-à-vis du Rassemblement National et de la NUPES. »

Jean Hingray (UC), le second sénateur du département, ne nomme pas explicitement David Valence mais déclare « pouvoir compter sur l’engagement républicain des Déodatiens pour le second tour. » Dans son communiqué, le sénateur salue également « le combat de madame Caroline Privat-Mattioni dans la deuxième circonscription, en lui renouvelant son soutien pour les futures échéances qu’elle saura incarner en toute légitimité. »

Le Spinalien Lou Noirclere, conseiller régional écologiste, est quant à lui sans équivoque. Il apporte son soutien à David Valence. « Profondément démocrate, David Valence sait faire la part des choses, débattre, acter les désaccords et prendre en considération les attentes de chacune et chacun. J’appelle tous les électeurs de gauche, progressistes et écologistes de la deuxième circonscription à se mobiliser au second tour des élections législatives le 19 juin et voter pour David Valence, en rejetant les mensonges rétrogrades du Rassemblement National. »

Pour la NUPES, ce n’est pas la candidate de la deuxième circonscription Charlotte Moreau qui s’est directement exprimée, mais son directeur de campagne Florent Pierré. Le mot d’ordre : « Pas une de nos voix pour le RN. » Pas d’appel à voter pour David Valence cependant. « Cette position n’étant aucunement un message de soutien à la politique que veut poursuivre l’actuel gouvernement. […] Nous constatons avec amertume qu’arrive malgré tout en tête le candidat soutenant la politique du gouvernement actuel. En tant que vice-président à la région Grand-Est délégué aux transports, il a pris, entre autres, la décision d’augmenter le tarif de billet de train sur la ligne Saint-Dié/Nancy impactant particulièrement les étudiants dans leur budget. Nous poursuivons la lutte avec l’immense espoir que ce dimanche 19 juin, une majorité de député.es de la NUPES soit élu.es à l’Assemblée Nationale. »

Dans un communiqué, la conseillère régionale Sandra Blaise, porte-parole du PCF dans les Vosges, appelle les électeurs des 4 circonscriptions « à ne pas porter leurs voix sur les candidats RN au second tour, en utilisant le seul bulletin de vote en leur possession dans leur circonscription pour le candidat républicain. » Dans la deuxième circonscription, il s’agit implicitement de David Valence. La Raonnaise ajoute, dans ce même communiqué, que « la politique du gouvernement Macron a plongé les Françaises et les Français dans un avenir incertain. Le Président porte la responsabilité de ce désintérêt pour cette élection. Dans notre département, la qualification au second tour de tous les candidats du Rassemblement National est une mauvaise nouvelle pour les habitants. Le Parti Communiste Français a toujours su prendre ses responsabilités face à l’extrême-droite. »

J.J.




5 réactions sur “Elections législatives – Quid des consignes de vote pour la deuxième circonscription des Vosges ?

  1. jack

    Participation probable ce dimanche:25%..?30%…?si le député élu obtient un peu plus de 50% de ces 25 ou 30%de votants , il représentera environ 15% de la population…à peu près rien en fait….

    répondre
    1. Ouille

      En 2022 Macron au 1er tour des presidentielles n’a reuni que 22 % des inscrits. Soit meme pas 1 francais sur 4.
      la Nupes du vociferant Melanchon et de ses affidés n’ont reussi à rassembler que 15 % des inscrits sous leur baniére.
      C’est dire le peu de credit de l’un et de l’autre.

      répondre
      1. jack

        oui enfin là on parle de deuxième tour…être élu avec 15%des votants ça n’a plus aucun sens , aucune valeur et par conséquent le député élu n’aura pas la moindre légitimité…il est urgent d’en finir avec ce système!

        répondre
  2. bernadette

    élire quelqu’un qui a menti aux déodatiens qui l’ont élu maire pour 6 ans et qui prend la poudre d’escampette au bout de 2 ans cela montre bien que les politiques sont menteurs et ne sont là que pour leur ambition perso – comment avoir envie d’aller voter avec cette attitude – on se plaint de l’abstention mais les politiques ne font pas grand chose pour la faire baisser

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.