Search
jeudi 7 juil 2022
  • :
  • :

Les prix des carburants continuent de flamber

image_pdfimage_print
Augmentation_Prix_Carburants

Les tarifs des carburants à Sainte-Marguerite ce mardi 21 juin.

La remise de 18 centimes mise en place par le Gouvernement pour tenter d’endiguer la hausse des prix n’y aura rien fait… après une légère accalmie, les tarifs des carburants continuent de flamber alors que les premiers départs en vacances approchent.

En France, le litre de SP95, SP98 ou Gazole dépasse dans les 3 cas la barre symbolique des 2 euros. Et il semblerait que la hausse va se poursuivre. Ce mardi, Thierry Bros, expert énergie et climat également enseignant à Sciences-Po, a ainsi déclaré chez nos confrères de La Dépêche que « qu’on ait un prix du pétrole qui continue à augmenter, ça me semble être assez certain. 3 euros le litre c’est beaucoup, mais 2,50 euros c’est possible oui. »

A la station-service de Sainte-Marguerite, les tarifs pour un litre de carburant indiquaient hier, respectivement, 2,409 euros pour le SP95, 2,155 euros pour le SP98, 2,061 euros pour le Gazole et 2,111 pour le Gazole Premium. Pour mieux se rendre compte de la forte augmentation des prix, il suffit de regarder un an en arrière. L’année dernière en France à cette même période, le SP était en moyenne 55 centimes moins cher, contre 72 centimes pour la Gazole.

J.J.




16 réactions sur “Les prix des carburants continuent de flamber

  1. Cosfox

    Et je vois toujours des véhicules diesel, voitures, camionnettes, poids lourds, engins de chantier ou agricoles dont le moteur tourne pour rien, donc le prix du gasoil ne doit pas être trop élevé. Comme le moteur diesel consomme 20% de moins que le moteur essence, en valeur corrigée le gasoil coûte 2,061 – 20% = 1,649 euro le litre.

    répondre
  2. Fleur

    Tout le monde est impacté mais juste en bon raleur !
    Autrement si c etait si honereux on ne verrait personne sur les routes , boutiques, et restaurants.

    répondre
    1. jack

      euh , on fait comment pour aller bosser et faire les courses…?tout le monde n’est pas retraité ou en télétravail ,avec un supermarché en face de chez soi…les commentaires pseudo moralisateurs ci dessus rappellent étrangement ceux de la belle période covid ,où plutôt que de faire bloc contre les puissants et les gouvernants complices ,certains citoyens aigris et pas très fûtés ,se rangent de leur côté…pour quelle raison? mystère…:)

      répondre
      1. Ouille

        Je reconnais bien là Jack et son monocle.
        Toutes les consignes gouvernementales ne sont pas à jeter aux ortilles.
        Chacun a sa propre idée là dessus.
        Et ce n’est pas parce que l’on partage certaines directives du gouv’ que l’on est aigri et pas futé :)

        répondre
        1. jack

          Hey ,cool pour toi mon grand le covid revient ;tu vas pouvoir t’en donner à choeur joie et nous rebalancer tes petites leçons de plouc bien pensant..:)

          répondre
  3. Vosges

    Si vous les voyez sur les routes, dans les restaurants et dans les magasins c’est que vous y êtes aussi!!!! Je suis mort de rire de lire vos âneries, pauvre France que vous faites.

    répondre
  4. John

    C’est vrai que c’est très cher mais bon certains ne semblent pas impactés vu la vitesse à laquelle ils roulent!

    ET puis maigre consolation s’il en faut ne nous plaignons pas trop car ici ça reste abordable par rapport à certaines régions de France, j’ai fais mon plein pas loin d’Angoulème et j’ai payé le litre de SP95E10 à 2,4€ le litre puis sur la côte atlantique à 2,15€
    Je plains ce pauvres gens qui n’ont pas de stations service près de chez eux et qui n’ont d’autre choix que de payer leur carburant au prix fort!

    répondre
  5. chouki

    Le baril est à 105 dollars ce jour et le gasoil à 2.10 euros.
    Le baril a été à ce prix là souvent dans le passé sans que le gasoil ou le fuel domestique n’aient été si chers.
    A la louche, un litre de gasoil devrait couter sans taxes environ 61/65 centimes et avec taxes et divers un peu plus du double 1,35/1,40 euros.
    Le pétrole ne manque pas sur les marchés.
    Trop de raffineries fermées, sans vision ni prévoyance en France et en Europe, obligerait à acheter au prix fort ou autre ?

    répondre
    1. Ouille

      N’oubliez pas qu’il y a 14 ans nous avions 1,64 dollar pour un euro alors que cette semaine la parité euro / Dollar n’est plus que de 1,05.
      Le quoiqu’il en coute cher à Macron , en fait ça coute tres cher :)

      répondre
      1. chouki

        Ma démonstration est tirée du Figaro avec une parité approximative dollar/euro.
        La conclusion est la mienne, vérifiable par exemple lorsque vous comptez les raffineries restantes (8) sur le territoire métro français par rapport à celles des années 70 (23).
        Les russes nous vendaient le gasoil déjà raffiné pour 40% de la consommation nationale.
        Même chose pour les bouteilles de gaz de 10kg du modèle « outre-rhin » vendues dans les enseignes commerciales.
        Il y a des baffes qui se perdent.

        répondre
        1. Ouille

          Je viens effectivement de lire que les marges sur le raffinage auraient été multipliées par 10…..
          Sur ces activités essentielles, Il y a des nationalisations qui se perdent

          répondre
  6. Lili

    Mr Vosges…je parlais des touristes…bien évidemment…donc mes propos sont censés…le peu que je monte à gerardmer c’est juste infernal d ou mon commentaire. Alors vous faites donc partie de ses gens vive très bien

    répondre
  7. JSP

    Quand on réalise que tout cela est géré par des gens qui représentent 16,49 % des inscrits aux dernières élections, ça laisse songeur

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.