Search
jeudi 11 août 2022
  • :
  • :

Saint-Dié-des-Vosges se fait l’écho de la Journée mondiale des réfugiés

image_pdfimage_print

Journée_Réfugiés_SDDV (5)

Un écho à la Journée mondiale des réfugiés 2022 est donné ce mercredi 29 juin à la salle Carbonnar de Saint-Dié-des-Vosges. Une première dans les Vosges, qui coïncidait avec l’anniversaire des 60 ans de COALLIA, une association qui propose des solutions de logement, d’hébergement et d’accompagnement social aux personnes vulnérables. Et notamment aux réfugiés.

Après un temps d’accueil, la matinée s’est déroulée sous la forme d’un forum des initiatives locales, avec la présence des acteurs de l’intégration des réfugiés dans les Vosges et sur le territoire de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges. FACE Vosges, B’for, Interdéo, UPE2A, la Résidence CAP Jeunes, Milo88, le Secours Catholique… pour citer quelques-unes des associations et structures qui participaient au forum.

L’après-midi, 2 ateliers étaient animés par Réfugiés.info, une plateforme collaborative lancée en 2019 visant à vulgariser les démarches administratives et faciliter l’accès à des informations fiables en lien avec l’intégration des personnes réfugiées. Le premier atelier portait sur la rédaction de fiches procédures, que les réfugiés pourront retrouver traduites en 7 langues dès la semaine prochaine dans l’application mobile Réfugiés.info. A l’attention des intervenants sociaux, des accompagnants, des conseillers et des bénéficiaires des protections internationales, le second atelier portait quant à lui sur l’approfondissement de l’utilisation de ladite application.

Cette journée était également l’occasion de préciser qu’à la date du 29 avril 2022, 1427 personnes réfugiées étaient prises en charge dans les Vosges. Parmi ces personnes, un peu plus de 800 sont majeures pour environ 600 mineurs. Une dizaine de ces mineurs sont des mineurs non accompagnés. En ce qui concerne les déplacés ukrainiens, 511 sont accueillis dans le département dont 273 chez des particuliers. Parmi ces déplacés se trouvent 200 mineurs. Lors du temps d’accueil, en préambule de la journée, la sous-préfète Carole Dabrigeon a rappelé qu’un guichet unique a été mis en place pour faciliter l’intégration des déplacés ukrainiens.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.