Search
vendredi 1 juil 2022
  • :
  • :

Vosges – Les accidents en hausse sur les routes du département

image_pdfimage_print
accident-2161956_1920

(Archive)

La Préfecture des Vosges a publié ce mardi après-midi les chiffres de la Sécurité Routière pour le mois de mai 2022.

Il en ressort que le nombre d’accidents est en hausse le mois dernier par rapport à la moyenne des mois de mai 2016 à 2021. Mai 2020 étant exclu, compte tenu du confinement. Car avec 23 accidents survenus sur les routes vosgiennes en mai 2022, c’est 7 de plus que la moyenne. Ces accidents ont fait 31 blessés – 9 de plus que la moyenne – et 2 tués – 1 de moins que la moyenne.

J.J.




7 réactions sur “Vosges – Les accidents en hausse sur les routes du département

  1. christian

    En sillonnant chaque jour les routes vosgiennes de St Dié à Gerardmer, Epinal et Bruyeres je constate qu en roulant au maximum des limitations de vitesse (en particulier sur les portions revenues inutilement à 90) je me fais doubler partout et à tout moment. Cela n’était pas à ce point le cas il y a deux ans.
    Les fous du volant sont omniprésents et en redemandent. Aucun étonnement sur cette hausse des accidents.

    répondre
  2. LmM88

    Idem sur la RN57, en allant de Remiremont vers Nancy, compteur calé à 112 km/h,donc près de 110 km/h réels, vous n’avez que les poids-lourds dans le rétroviseur. Tous les autres véhicules vous dépassent..
    Et je ne parle même pas des pointes de vitesse ahurissantes avec échappement bruyant et jusque tard dans la nuit, quotidiennement sur cette même route, dans la portion Razimont- Le Saut-le-Cerf, à l’Est d’Épinal !
    L’essence n’est probablement pas assez chère.. et la répression peu dissuasive.

    répondre
  3. toto

    Et en plus, vous ajoutez ceux qui roulent à 50 km/h sur départementale, en lisant le journal sur leur tablette posée sur le volant …

    répondre
    1. Bingo.

      A supposer que l’etat des routes laisse à desirer, ce qui reste à demontrer, on adapte alors son rythme à l’etat de la chaussée.
      L’etat francais, exsangue à tous niveaux, n’a pas de baguette magique pour transformer la citrouille en carrosse.

      répondre
    2. David

      Tonton! Et si « ailleurs » était ce phénomène récent qui consiste à caresser son smartphone, posé sur les genoux, au lieu de regarder la route. Le nombre de conducteurs (CONDUCTRICES) inconscients qui procèdent ainsi… Vous avez des actions chez des opérateurs téléphoniques peut-être?

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.