Search
dimanche 14 août 2022
  • :
  • :

La Fête Nationale du 14 juillet célébrée à Saint-Dié-des-Vosges

image_pdfimage_print
Cérémonie_Fête_Nationale_14_Juillet_2022 (3)

(Photographies Marc Fourniquet)

La loi qui a fait du 14 juillet la journée de Fête Nationale française a été promulguée le 6 juillet 1880. Si cette date est généralement associée à la prise de la Bastille, en 1789, elle célèbre dans les faits la Fête de la Fédération du 14 juillet 1790.

A Saint-Dié-des-Vosges, les célébrations ont débuté au square La Fayette sur les coups de 10h15, avec notamment la lecture d’un extrait de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, pour se poursuivre sur la place Jules-Ferry avec la montée des couleurs, la revue des troupes, l’appel des 24 sapeurs-pompiers vosgiens morts en service commandé par le capitaine Rachid Lamrhari, chef du centre d’Incendie et de Secours de Saint-Dié-des-Vosges,ainsi que l’observation d’une minute de silence. Lors de la cérémonie, des sapeurs-pompiers déodatiens ont été mis à l’honneur avec la remise de médailles, de grades et de fourragères.

Les adjudants-chefs Ludovic Laurent, Frédéric Girodat, le sergent-chef Cyrille Traglia et le caporal-chef Emmanuel Martin se sont vus décerner la médaille d’honneur des sapeurs-pompiers échelon Or, pour 30 ans de service. Le sergent-chef Pierre Balland ainsi que le sergent Florian Marchal ont été décorés de la médaille d’honneur échelon Argent, pour 20 années de service. Le sergent-chef Gwénaël Masson a quant à lui reçu la médaille d’honneur échelon Bronze, pour 10 ans de service.

Les sergents Antoine Perrin et Maxime Gruel prennent l’appellation de sergent-chef. Le sapeurs-pompier de première classe Pierre Da Silva est promu au grade de caporal. Les sapeurs Amandine Strasbach, Sébastien Rochotte, Mathieu Parisse et Noémie Marchal ont été élevés à la distinction de sapeurs de première classe.

Enfin, la fourragère a été remise aux sapeurs Matthieu Parisse, Lou Dumoulin-Sheidecker, Sébastien Rochotte et Noémie Marchal.

Après le traditionnel salut aux portes-drapeaux, les soldats du feu ont effectué un défilé pédestre et motorisé. En guise de clôture de cette matinée cérémoniale, le pavoisement du pont d’Arlon aux couleurs des villes jumelles a été inauguré par le maire Bruno Toussaint.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.