Search
vendredi 12 août 2022
  • :
  • :

Des fresques en réalité augmentée à l’école Ferdinand-Brunot

image_pdfimage_print

Inauguration_Fresques_GIFITI (5)

L’art urbain a le vent en poupe à Sant-Dié-des-Vosges. Preuve encore pas plus tard que ce mardi, avec l’inauguration des 2 fresques « GIFITI » dans la cour de l’école Ferdinant-Brunot. Un projet scolaire qui s’inscrit dans le cadre du Contrat Territorial pour l’Education Artistique et Culturelle – CTEAC – de la Communauté d’Agglomération.

« GIFITI » pour « graffiti » et « GIF », un format d’images numériques animées couramment utilisé sur internet. Car la particularité de ces 2 fresques colorées, inspirées de l’univers graphique du peintre Juan Miro, est qu’elles sont en réalité augmentée. En les regardant à l’aide d’une tablette numérique, les différents éléments qui les composent s’animent.

Ce sont les jeunes élèves des 3 classes de CE2/CM1, CM1/CM2 et ULIS qui ont planché sur ces 2 fresques sous l’égide de l’artiste Marianne Baquet durant 4 mois, entre mars et juin. A la genèse du projet, avant de manier les crayons, feutres et pinceaux, les écoliers ont découvert certains grands artistes, de l’époque Moderne jusqu’au début du XXe siècle, puis des artistes plus contemporains comme des artistes numériques et des artistes urbains. Ils ont notamment visité le parcours de fresques urbaines déodatiennes, « Histoires Urbaines », né d’un partenariat entre la Galerie 36e Art et la Ville de Saint-Dié-des-Vosges.

Passant ensuite de la théorie à la pratique, les enfants ont d’abord dessiné des esquisses, pour ensuite réaliser des peintures sur de grandes feuilles cartonnées. Ce sont ces réalisations qui ont été utilisées pour animer les fresques. Vint enfin le moment de peindre les fresques en elle-mêmes, qui viennent désormais embellir et égayer la cour de récréation l’école de la rue d’Hellieule.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.