Search
vendredi 12 août 2022
  • :
  • :

Vosges – Rappel des mesures de restriction des usages de l’eau

image_pdfimage_print
Sécheresse4-1024x576

(Archive)

Le 17 juin dernier, le préfet des Vosges Yves Séguy a pris des mesures de limitations des usages de l’eau pour les bassins Saône amont, Moselle amont et Meurthe (lire le communiqué de la Préfecture). Alors que France connaît un épisode caniculaire en ce mois de juillet, auquel le département des Vosges n’échappe pas, petit rappel des limitations pour les particuliers.

L’arrosage des pelouses, espaces verts et massifs fleuris sont interdits entre 11h et 18h, tout comme l’arrosage des jardins potagers. Le remplissage de piscines privées et bains à remous de plus d’un m3 est interdit, sauf dans le cas d’une remise à niveau et d’une première mise en eau si le chantier avait débuté avant les premières restrictions, et après accord du gestionnaire du réseau AEP. Quant à la vidange des piscines et bains à remous, après neutralisation du chlore, il est interdit de rejeter dans les cours d’eau pour les vidanges complètes, sachant que toute vidange complète est définitive. En ce qui concerne le lavage de véhicules par des professionnels, il est actuellement interdit sauf avec du matériel haute pression ou avec un matériel équipé d’un système de recyclage d’eau. Le lavage de véhicules chez les particuliers est interdit à titre privé à domicile. Enfin, le nettoyage des façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées est également interdit, sauf si l’opération est réalisée par une collectivité ou une entreprise de nettoyage professionnel.

J.J.




9 réactions sur “Vosges – Rappel des mesures de restriction des usages de l’eau

    1. John

      Bien vu mais c’est vrai ça ferait désordre si les pneus des coureurs restaient collés à la route…

      Et l’évaporation de l’eau pompée pour le parc Natur’o

      De toute façon comme partout il y en a qui font attention et d’autres qui n’en on rien à faire c’est ça l’esprit civique français!

      répondre
    2. à ke kuku.

      Il doit y avoir bas mot 150 jacuzzis à Gerardmer qui coutent chacun 3 000 litres d’eau par an.
      Rapporté à ça, les 20 000 litres d’eau journaliers consommés exceptionnellement par l’organisation du tour de France font pale figure.

      répondre
  1. Vosges

    Donc en fait, je n’ai plus le droit d’arroser mon potager entre 11 h et 18h. Par contre des camionnettes communales arrosent des massifs fleuris à longueur de temps.L’indice carbone des ces pseudo décorations n’interpellent personnes pas même des technocrates payés pour réfléchir un peu. Ces décorations à la noix vont me restreindre à arroser mon potager. Je suis mort de rire de voir la ponte de conneries pareilles.

    répondre
  2. Dussinger

    Ce préfet ne fait strictement RIEN pour préserver les écosystèmes à part du « blabla ». La preuve ? Il ne fait pas stopper les prélèvements par Nestlé dans les nappes ; ne fait pas stopper l’alimentation du « bassin d’eau vive » de ses amis élus spinaliens qui perturbe une Moselle quasiment à sec ! Il est juste capable de faire supporter les efforts aux citoyen(ne)s lambda en les menaçant de contrôles, et en accordant une bienveillance au trust suisse à Vittel et à la com d’agglo d’Epinal propriétaire du « bassin d’eau vive » ; voilà la réalité aujourd’hui !

    répondre
  3. Patou

    J’arrose mes pots à l’arrosoir et parfois en eau de récup.
    J’espère que le golf n’est pas arrosé tous les jours car là c’est du gaspillage, en temps de crise un golf n’est pas prioritaire.
    Par contre l’arrosage à petites doses des massifs permet aux animaux de boire.
    Ca parait drôle pour certains mais ceux qui ont un cerveau comprennent que la biodiversité paie cher avec cette sécheresse.
    les villes devraient multiplier les jets d’eau pour abreuver les oiseaux.

    répondre
    1. Houlà.

      La collectivité devrait multiplier les petits points d’eau en foret.
      La faune subit cette état de secheresse causée par l’humain.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.